Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le BTP perd chaque mois l'équivalent des emplois de PSA-Aulnay

Reuters18/09/2012 à 21:10

LE BÂTIMENT EN FRANCE DEVRAIT SUPPRIMER PLUS DE 35.000 EMPLOIS CETTE ANNÉE

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Le secteur du bâtiment en France devrait supprimer plus de 35.000 emplois sur l'ensemble de l'année faute de perspectives de rebond de l'activité, soit l'équivalent chaque mois de tout l'effectif de l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois, s'est inquiété mardi le président de la Fédération française du bâtiment (FFB).

Depuis le pic de la fin 2008, la profession voit sa main-d'oeuvre diminuer régulièrement pour cause de crise économique et de rigueur budgétaire. En 2011, le secteur était toutefois parvenu à recréer 1.700 emplois équivalents temps plein, avant d'en reperdre plus de 11.000 au premier semestre de cette année, qu'il s'agisse de salariés ou d'intérimaires.

"L'année devrait se solder sur un recul de 35.000 personnes, soit, si je peux me permettre cette comparaison, l'équivalent d'un site Aulnay par mois, puisque c'est une espèce de mesure qui s'est instituée, dans une totale indifférence il faut bien le dire", a déclaré Didier Ridoret au cours d'une conférence de presse.

"La dispersion de nos entreprises sur le territoire et le faible nombre d'emplois que chacune d'entre elles supprime joue comme un anesthésiant, mais les faits sont têtus, nous détruisons de l'emploi et le mouvement va s'accélérer en 2013", a ajouté le président de la FFB.

La fédération représente 57.000 entreprises, qui emploient les deux tiers des 1,2 million de salariés du bâtiment en France. L'usine automobile d'Aulnay, dont PSA a annoncé la fermeture en 2014, compte environ 3.000 personnes.

Malgré l'environnement de marché morose, Didier Ridoret a maintenu sa prévision d'une baisse "contenue" de 2% du volume d'activité en 2012, grâce notamment à une pause dans le décrochage du marché du neuf.

Contre toute attente, les défaillances d'entreprises ont fortement baissé à la fin du deuxième trimestre, a noté la FFB. Elle estime cependant que les coupes dans les dépenses publiques et les interrogations sur le dispositif d'aide à l'achat immobilier qui succédera au Scellier alimentent les incertitudes qui pèsent sur la profession pour les mois à venir.

Dans ce climat, la fédération s'est dit préoccupée par la multiplication d'offres de travaux à prix cassé émanant d'agences d'intérim recrutant en Europe de l'Est ou d'entreprises russes ou espagnoles.

"Aujourd'hui, ce ne sont plus uniquement les territoires frontaliers qui sont touchés, c'est l'ensemble du territoire qui est impacté", a déclaré Didier Ridoret.

"Suite à une rencontre avec le ministre du Travail Michel Sapin, celui-ci s'est engagé à présenter fin septembre un plan national de lutte contre le travail illégal auquel notre fédération sera étroitement associée."

Edité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.