Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le britannique Dixons n'exclut pas de fermer Pixmania

Reuters16/05/2013 à 15:07

LONDRES (Reuters) - Le groupe britannique Dixons Retail, numéro deux européen de la distribution d'électroménager et d'électronique grand public, a annoncé jeudi qu'il souhaitait vendre sa filiale de commerce en ligne Pixmania, déficitaire et n'exclut pas de la fermer s'il ne trouve aucun repreneur.

Pixmania, créée par des Français et contrôlée par Dixons depuis 2006, emploie environ 850 personnes.

Dixons Retail, qui possède entre autres les enseignes Currys et PC World en Grande-Bretagne, Elkjop en Scandinavie et UniEuro en Italie, a parallèlement revu à la hausse son estimation de bénéfice annuel, après avoir fait état d'une progression de 7% sur un an de ses ventes à périmètre comparable sur le trimestre à fin avril.

A la Bourse de Londres, l'action Dixons gagnait 7,6% à 39,29 pence à 10h05 GMT.

Après être monté à 100% du capital de Pixmania en août dernier, Dixons a orchestré le retrait de sa filiale de la moitié des pays dans lesquels elle était implantée, fermé ses magasins, réduit son offre de produits et supprimé quelque 700 emplois.

Les ventes de Pixmania affichent une chute de 36% au quatrième trimestre (février-avril) et Nick Bubb, analyste spécialisé indépendant, estime les pertes de la société à plus de 40 millions de livres (47 millions d'euros) sur l'exercice 2012-2013.

"Nous serions bien sûr intéressés par des solutions qui nous permettraient de nous désengager par le biais d'un processus de vente", a déclaré à la presse le directeur financier de Dixons Humphrey Singer.

"Je crois qu'une fermeture est extrêmement difficile en France, nous avons donc intérêt à explorer toutes les autres possibilités avant d'envisager celle-là, mais au final, c'est une option."

Le directeur général Seb James a ajouté à propos de Pixmania: "Nous pensons qu'elle a certains actifs de valeur, nous ne voulons donc pas nous contenter de tout fermer si nous pouvons l'éviter."

Pour l'exercice 2012-2013, Dixons prévoit désormais que son bénéfice imposable courant se situera dans le haut de la fourchette des estimations d'analystes, qui va de 75 à 85 millions de livres.

James Davey; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.