Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Le Brexit implique une révision de MiFID II, dit Ophèle (AMF)
information fournie par Reuters01/10/2018 à 13:05

    LONDRES, 1er octobre (Reuters) - La sortie annoncée du
Royaume-Uni de l'Union européenne en mars prochain devrait
conduire à une révision des règles communautaires encadrant les
activités de marchés, a déclaré lundi Robert Ophèle, le
président de l'Autorité des marchés financiers (AMF).
    La directive européenne sur les marchés d'instruments
financiers ou MiFID II, entrée en vigueur le 1er janvier
dernier, encadre les activités des banques, des gestionnaires
d'actifs et des sociétés de courtage. Sa mise en oeuvre a pris
un an de retard en raison de sa complexité et des coûts qu'elle
impliquait, y compris pour les autorités concernées. 
    "Je ne crois pas qu'une refonte de grande ampleur de MiFID
soit nécessaire mais il est clair que certains correctifs,
certains éléments, aient besoin d'être adaptés", a dit Robert
Ophèle lors d'une conférence à Londres.
    Il a ajouté que des modifications de la réglementation
étaient nécessaires pour empêcher les intervenants de marché de
contourner les règles en vigueur et pour améliorer la
transparence des transactions.
    Pour le président de l'AMF, "MiFID II est peut-être un texte
de loi complexe mais cela n'implique pas que nous devions
hésiter à le rouvrir et à corriger ses défauts lorsque des
éléments tendent à montrer que nous sommes allés trop loin ou
que nous avons conduit à des conséquences indésirables". 
    MiFID II inclut entre autres des règles sur les transactions
réalisées en dehors des plates-formes réglementées mais si le
Brexit a lieu, la majeure partie de ces transactions auront lieu
hors de l'Union européenne. Pour Robert Ophèle, "il est logique
de s'interroger sur la pertinence des critères quantitatifs
demain, lorsque le Royaume-Uni ne sera plus dans l'UE".
    Il a aussi évoqué une possible révision des dispositions de
MiFID II encadrant les transactions sur les matières premières,
puisque l'essentiel de celles-ci ont lieu à Londres.
    

 (Huw Jones, Marc Angrand pour le service français, édité par
Blandine Hénault)
 

Valeurs associées

Euronext Paris -0.12%
LSE -0.59%
XETRA -0.76%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.