Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Brésil va "très probablement" choisir le Rafale

Reuters13/02/2012 à 10:46

LE BRÉSIL VA "TRÈS PROBABLEMENT" CHOISIR LE RAFALE

SAO PAULO (Reuters) - Le Brésil va "très probablement" choisir le Rafale pour équiper son armée de l'air en avions de chasse, a-t-on appris de sources gouvernementales, ce qui, après l'Inde, constituerait un deuxième succès de taille à l'exportation pour un appareil qui, auparavant, n'avait jamais trouvé preneur à l'étranger.

La présidente brésilienne Dilma Rousseff, dont les réticences ont été levées par la décision de l'Inde d'entrer en négociations exclusives avec l'avionneur français Dassault Aviation pour acheter des Rafale, ne devrait pas annoncer sa décision avant l'élection présidentielle du 22 avril et du 6 mai en France afin de ne pas laisser cette question être détournée à des fins politiques.

Dilma Rousseff et ses principaux conseillers sont convaincus que l'offre de Dassault Aviation de vendre au moins 36 Rafale est meilleure que celles de ses deux concurrents, Boeing avec son F-18 et Saab avec le Gripen, ont déclaré ces sources à Reuters sous le sceau de l'anonymat.

Boeing a cependant déclaré être toujours dans la course.

"Je pense qu'il y a un peu des va-et-vient en ce moment mais les négociations sont toujours d'actualité", a déclaré Jeff Koher, vice-président de la division business développement de Boeing, en marge du salon aéronautique à Singapour.

"Nous donnons le meilleur de nous même et je suis sûr que les autres compagnies font la même chose."

Dilma Rousseff considère ce contrat comme un grand tournant qui va façonner les alliances stratégiques et militaires du Brésil pour les prochaines décennies dans un contexte où son pays est entrain de prendre une place parmi les leaders de l'économie mondiale.

AU MOINS TROIS MILLIARDS D'EUROS

La valeur initiale du contrat est estimée à quatre milliards de dollars (environ trois milliards d'euros) mais elle devrait être largement supérieure dès lors qu'auront été notamment inclus les frais de maintenance.

Dilma Rousseff manifestait auparavant des réticences à l'égard du Rafale car l'appareil n'a pas trouvé preneur en dehors de la France. Ces inquiétudes ont été levées fin janvier lorsque l'Inde a annoncé qu'elle entrait en négociations exclusives avec Dassault Aviation pour acquérir 126 Rafale.

Le ministre brésilien de la Défense, Celso Amorim, s'est rendu à New Delhi la semaine dernière pour discuter de la teneur de cet accord avec des responsables indiens et examiner des documents.

"L'accord avec l'Inde a tout changé", a dit l'une de ces sources brésiliennes. "Avec la décision de l'Inde, le Rafale sera très probablement le vainqueur ici."

Selon ces sources, Dassault propose la meilleure combinaison avec un appareil de grande qualité et un transfert de technologie jugé essentiel par Celso Amorim. Le Brésil espère utiliser cette technologie pour développer sa propre industrie de défense emmenée par l'avionneur Embraer.

Dassault commercialise l'avion Rafale comme un avion agile, de taille moyenne, avec de faibles coûts d'utilisation et qui peut être déployé plus rapidement que ses plus volumineux concurrents.

Ces caractéristiques pourraient plaire au Brésil qui ne connaît pas de problèmes particuliers avec ses voisins et qui envisage d'utiliser cet avion principalement dans un but défensif, notamment pour patrouiller au-dessus de ses champs de pétrole off-shore récemment découverts.

L'offre de Boeing serait déjà finalisée mais selon des sources le constructeur américain ne devrait pas être en mesure de faire concurrence à Dassault car les Etats-Unis ont traditionnellement pratiqué des restrictions sur les ventes de technologies militaires à l'étranger.

Si cet achat est confirmé il permettra à la France de mettre en valeur ses deux partenariats avec l'Inde et le Brésil, deux pays qui compteront parmi les puissances économiques de demain.

Selon ces mêmes sources, des événements imprévus peuvent encore infléchir la position de Dilma Rousseff, notamment un échec des négociations entre Dassault et l'Inde.

Le prédécesseur de Dilma Rousseff à la présidence, Luis Inacio Lula da Silva, avait déclaré en 2009 que le Brésil choisirait le Rafale mais il avait quitté le pouvoir sans entériner cette décision.

Brian Winter, Bertrand Boucey et Marion Douet pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Mes listes

valeur

dernier

var.

4.94 +5.65%
155.95 +0.26%
1.64 -2.96%
6.95 -0.94%
7.22 -0.14%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.