Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le 4e trimestre de Citigroup plombé par des charges

Reuters17/01/2013 à 19:20

DES CHARGES PÈSENT SUR LE BÉNÉFICE DE CITIGROUP AU 4E TRIMESTRE

par David Henry

NEW YORK (Reuters) - Citigroup a publié jeudi un bénéfice trimestriel grevé par 2,32 milliards de dollars de charges exceptionnelles liées à des licenciements et des poursuites judiciaires et prévenu qu'elle aurait besoin de temps pour faire face aux défis auxquels elle est confrontée.

A l'occasion de la première publication de résultats depuis l'entrée en fonctions de son nouveau directeur général, Michael Corbat, la banque américaine a annoncé au titre du quatrième trimestre un bénéfice net en hausse à 1,2 milliard de dollars (900 millions d'euros), soit 38 cents par action.

En dépit des charges, ce résultat net est en hausse par rapport à celui de 956 millions de dollars (0,31 dollar/action) enregistré sur les trois derniers mois de 2011, grâce notamment à un rebond des revenus tirés des activités obligataires.

Mais ce bénéfice est nettement en-deçà des attentes des analystes financiers et, à 16h25 GMT, le titre Citigroup cédait 2,78% à 41,30 dollars alors que l'indice bancaire KBW avançait de 0,11%.

L'action de l'autre grande banque américaine à avoir publié des résultats ce jeudi, Bank of America, était également en repli, de 3,31% à 11,39 dollars, plombée par l'annonce d'une chute de son bénéfice après de nouvelles charges exceptionnelles.

Le contraste est saisissant avec JPMorgan Chase et Goldman Sachs, qui ont toutes deux publié cette semaine des performances nettement supérieures aux attentes.

Après avoir nettement progressé mercredi, les actions JPMorgan et Goldman reculaient de respectivement 0,66% et 0,94%.

ENVIRONNEMENT DIFFICILE

"Notre résultat net reflète un environnement qui reste difficile", a déclaré Michael Corbat, nommé à la tête du groupe mi-octobre après l'éviction de Vikram Pandit. "Il faudra un certain temps pour surmonter les défis posés par l'environnement actuel."

Parmi ces défis, Michael Corbat a notamment cité une concurrence accrue, des questions de régulation ainsi que des problèmes remontant à la crise financière de 2007-2009.

Au chapitre des bonnes nouvelles, les résultats trimestriels montrent une hausse de 58% des revenus des activités de taux fixes, qui permet à la division Titres du groupe de renouer avec la rentabilité.

Les revenus globaux ajustés du groupe affichent une croissance de 8% tandis que les dépenses d'exploitation sont restées stables.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 0,69 dollar alors que les analystes financiers avaient anticipé 0,96 dollar selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Les charges liées aux poursuites judiciaires ont représenté 1,29 milliard de dollars, soit 0,27 dollar par action, sur octobre-décembre et celles liées aux licenciements 1,03 milliard (0,21 dollar/action).

Au cours de clôture de mercredi, l'action Citigroup affichait un gain de 16% depuis l'entrée en fonction de Michael Corbat, alors que l'indice bancaire KBW a enregistré une progression de 6% sur la même période.

Juliette Rouillon et Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.