Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

LATECOERE

5.05EUR
-1.56% 
Ouverture théorique 5.05

FR0000032278 LAT

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    5.13

  • clôture veille

    5.13

  • + haut

    5.14

  • + bas

    5.05

  • volume

    65 188

  • valorisation

    478 MEUR

  • capital échangé

    0.07%

  • dernier échange

    24.05.18 / 17:35:04

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    4.55

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    5.55

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter LATECOERE à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter LATECOERE à mes listes

    Fermer

LATECOERE : Résultats annuels 2009

Actusnews03/05/2010 à 10:00

Chiffres audités

En M€ 2009 2008
 - CA hors éléments exceptionnels
 - Eléments exceptionnels Aérostructure*
449,5
        -
579,5
104,4
Chiffre d'affaires 449,5 683,9
Résultat opérationnel courant 10,1 31,9
 - Pertes à terminaison** reconnues sur
        - différend avion d'affaires
        - réévaluation de la parité €/$ à long terme
- 68,8
-44,1
Résultat opérationnel (EBIT) -102,8  31,9
 - Résultat financier réalisé
 - Résultat financier latent
-21,3
17,6
-35,4
-6,5
Résultat financier - 3,7  - 41,9
Résultat net attribuable au Groupe -91,2  -6,7
Endettement net consolidé 359,2  336,0
Capitaux propres attribuables au Groupe 143,3  220,8

      * Facturation en 2008 de travaux de développement (104,4 M€)

      ** Eléments non cash

Un chiffre d'affaires en baisse de -22,4 % dans un contexte de retournement de cycle et de faiblesse persistante du $

Le Groupe clôture l'exercice 2009 sur une baisse d'activité, à périmètre comparable, de -22,4 %. Retraitée de l'impact de la parité €/$, l'évolution organique s'établit à -18,4%. Dans un marché marqué par la bonne résistance d'Airbus et de Boeing sur leurs programmes matures, cette baisse résulte essentiellement des diminutions des cadences de livraisons d'avions d'affaires et régionaux ; celles-ci ont particulièrement pénalisé l'activité Aérostructures qui dispose du portefeuille clients le plus diversifié.

Un résultat lourdement impacté par des provisions sur pertes à terminaison

Le résultat opérationnel est une perte de -102,8 M€ principalement induite par

(i)    un différend sur avion d'affaires se cristallisant en fin d'année et donnant lieu, en application de la norme IAS 11, à la constatation d'une perte à terminaison calculée sur la durée de vie du programme

Ce différend porte sur les conditions d'exécution d'un contrat sur avion d'affaires ; en l'absence à ce jour de compromis acceptable pour Latécoère, le Groupe a été amené à constater, au titre de ce contrat, une dépréciation sur l'exercice de -68,8 M€ provisionnant l'ensemble des pertes à venir, à hypothèse inchangée d'€/$.

(ii)    la réévaluation de la parité €/$ à terminaison à 1,35

La faiblesse persistante de la monnaie américaine associée à de fortes volatilités, a conduit le Groupe, par mesure de prudence et au vu des pratiques relevées du secteur, à réévaluer la parité €/$ à long terme (au-delà de 5 ans) à 1.35, contre 1.25 jusques là retenu dans ses projections. L'impact global sur l'exercice est une dépréciation de -44,1 M€ provisionnant les pertes à venir des contrats de construction affectés.

Corrigée de ces deux éléments, la rentabilité opérationnelle ressort à 10,1 M€ à comparer aux 6,9 M€ enregistrés à la fin du premier semestre. Un résultat financier en amélioration substantielle

Le résultat financier réalisé (-21,3 M€) bénéficie de la baisse des taux court terme enregistrée sur l'exercice 2009 et de résultats de change positifs principalement liés à des couvertures sur le Réal brésilien et des dénouements d'emprunts en $.

Le résultat financier latent (+17,6 M€) correspond à la réévaluation des postes financiers au bilan et à la variation de juste valeur des instruments financiers (dont la variation des valeurs temps des instruments de couverture $ et CZK et le « mark to market » des instruments de taux et change autres).

Une perte nette de -91,2 M€

Le résultat de l'exercice est une perte nette de -91.2 M€ après activation de déficits fiscaux à concurrence de +17.2 M€.

Les comptes audités complets sont disponibles dans le cadre du rapport financier annuel accessible sur le site du Groupe www.latecoere.fr

Une année d'adaptation et de transformation

Priorité a été donnée à la compétitivité avec le renforcement des plans d'actions initiés au travers du plan de progrès Défi 2011 : baisse de la base de coûts fixes, rationalisation de l'organisation industrielle, réduction des cycles.

Les effectifs pilotés (personnels inscrits et externes intervenant sur site) ont diminué de 955 Equivalents Temps Plein sur l'année (- 515 en France, - 440 à l'international) ; le site de Cornebarrieu en région toulousaine sera désormais dédié à Latécoère Aéroservices dont le Groupe est actionnaire minoritaire, après transfert de ses activités de production d'aérostructures vers d'autres sites du Groupe.

L'organisation industrielle des principales productions a continué d'être rationalisée. L'ensemble des fuselages à destination d'Embraer est désormais produit au Brésil. La production des portes sur les programmes en phase série sera assurée par la filiale tchèque. Les chantiers câblage sont de même progressivement rééquilibrés dans leur répartition entre la France et la Tunisie pour maximiser la capacité d'adaptation à un $ durablement sous-évalué.

Ces actions ont été complétées par la mise en œuvre au niveau de la Branche Aérostructure d'un système d'information intégré, désormais déployé sur l'ensemble des sites, qui vise à accroître la réactivité de l'outil industriel et de la supply chain à des variations fortes et brutales des cadences constructeurs.

Le Groupe a cependant veillé à ne pas déstabiliser sa supply chain en évitant des ré-internalisations de charges ; la répercussion des baisses de cadences s'est faite en bonne intelligence avec ses fournisseurs, avec un certain décalage  compte tenu des cycles d'approvisionnements engagés ; les stocks et en-cours série ont diminué de 31 M€ sur l'exercice, cette baisse devant continuer en 2010.

Les investissements industriels ont été limités à 8,2 M€ et ont été principalement consacrés aux schémas directeurs industriel et du système d'information.

Un endettement maîtrisé, une couverture des risques financiers renforcée

Dans ces conditions, l'endettement après avoir atteint 379 Millions d'€uros à la fin du 1er semestre, a été ramené au 31 décembre à 359 M€ malgré un impact défavorable lié à l'application de la loi LME en France qui s'est traduit par une baisse du crédit fournisseurs d'environ 40 M€. L'endettement du Groupe s'élevait à 336 M€ au 31 décembre 2008.

Le Groupe a complété ses programmes de couverture de risques financiers par la mise en œuvre principalement d'instruments de type tunnels protégeant

son exposition $ jusqu'à fin 2011 à des cours €/$ au pire de 1,41 pour 2010 et 1,37 pour 2011, tout en lui donnant la possibilité d'être associé à une revalorisation de celui-ci ; son exposition taux sur plus de la moitié de sa dette sur une duration de 4 ans, tout en conservant le bénéfice de taux variables court terme jugés à des niveaux attractifs.

Par ailleurs, Latécoère a mené des discussions commerciales avec ses clients dans le cadre des financements de programmes qui ont notamment abouti à 55 M$ d'encaissements au cours du 1er trimestre 2010.

Des perspectives d'activité solides, une démarche d'excellence maintenue

Au 31 décembre 2009 et sur la base d'une parité €/$ de 1,40, le carnet de commandes du Groupe (correspondant à l'équivalent en Chiffre d'Affaires induit pour le Groupe des commandes fermes des compagnies aériennes aux constructeurs), atteint 2,1 Mds €, se situant à un niveau comparable à celui enregistré fin 2008. Il représente l'équivalent de 4 années de chiffre d'affaires.

Le Groupe a gagné des marchés significatifs sur le programme A350 d'Airbus, principalement dans les activités câblage (meubles, harnais de voilure) et outillage (chaine d'assemblage finale de l'avion, assemblage du caisson central de voilure et assemblage des mâts support de réacteurs), mais également d'aérostructures (carénage de pointe avant). Au total le programme A350 représente un chiffre d'affaires à venir de près de 900 M$ sur la base de 800 avions à livrer.

Dans l'immédiat, les récentes annonces de reprises des cadences communiquées par les constructeurs, semblent confirmer que le point bas du retournement de cycle a été atteint au 4eme trimestre 2009. Dans ce contexte, le Groupe s'attend à une amélioration progressive de son activité au cours de l'année 2010 lui permettant d'anticiper un niveau de chiffre d'affaires similaire à celui de 2009 et un retour à la croissance dès 2011.

L'activité de Recherche et Technologie a connu de nouveaux développements dans la continuité des projets en cours sur les fuselages, sur les portes composites et structures composites ainsi que sur des thèmes construits en cohérence avec la feuille de route du CORAC (Conseil pour la Recherche Aéronautique Civile) ; ils permettront la mise au point de nouvelles technologies trouvant leur application lors du renouvellement des familles New Short Range (remplacement des A320 et B737).

Parallèlement, la société Latécoère a obtenu début 2010 le renouvellement de sa qualification EN 9100, démontrant la capacité du Groupe à mettre durablement en œuvre des processus d'amélioration continue orientés vers la satisfaction du client. La démarche ISO 14001 relative au management environnemental a été poursuivie : deux sites ont déjà obtenu cette qualification et l'effort se poursuit.

Des discussions constructives menées avec les banques créancières du Groupe pour renforcer sa liquidité et étendre les couvertures de change.

Conformément à ce qui était annoncé dans son communiqué du 10 décembre 2009, le Groupe a engagé courant décembre des discussions avec l'ensemble de ses partenaires bancaires français, dans l'optique de restructurer sa dette financière ; l'objectif est de mettre celle-ci en adéquation avec les capacités de remboursement de l'entreprise durablement affectées par les effets conjugués du retournement de cyle, de l'affaiblissement de la parité €/$ et des retards des grands programmes lancés ces dernières années par les constructeurs.

Ces discussions qui progressent dans un climat ouvert et constructif ont d'ores et déjà donné des résultats significatifs.

A ce jour, les banques ont accepté

de ne pas se prévaloir de la rupture anticipée au 31 décembre 2009 des ratios contractuels convenus sur les lignes de crédit existantes (covenants bancaires) ; la suspension des remboursements en principal des prêts à moyen terme jusqu'au 31 décembre 2010, soit environ 47 M€ le maintien des lignes de marché existantes destinées à couvrir les risques de taux et de change.

Le Groupe est confiant dans la concrétisation d'un accord cadre avec les banques dans les jours qui viennent qui renforcera la lisibilité de la structure financière de l'entreprise à moyen terme. Dès sa conclusion, un communiqué sera publié et le Groupe demandera à NYSE Euronext la reprise de la cotation du titre.

A propos de Latécoère

Groupe international partenaire de « rang 1 » des grands avionneurs mondiaux (Airbus, Embraer, Dassault, Boeing, Bombardier) , Latécoère intervient dans tous les segments de l'aéronautique (avions commerciaux, régionaux, d'affaires et militaires), dans trois domaines d'activités :

Aérostructure (58 % du CA) : tronçons de fuselage et portes. Câblages embarqués (33 % du CA) : câblage, meubles électriques et équipements embarqués. Ingénierie et services : (9 % du CA) : études, conception et réalisation d'outillages.

Le Groupe emploie près de 3 650 personnes dans 9 pays différents.

Son chiffre d'affaires consolidé pour 2009 est de 450 M€ et le portefeuille de commandes, sur la base d'une parité €/$ de 1,40, s'élève à 2 139 M€ au 31 décembre 2009.

Latécoère, société anonyme au capital de 17 219 994 € divisé en 8 609 997 actions d'un nominal de 2 €, est cotée  sur Euronext Paris - Compartiment C.

Codes ISIN : FR0000032278 - Reuters : LAEP.PA - Bloomberg : LAT.FP

Groupe Latécoère  Actus Finance
Bertrand PARMENTIER / Directeur Général
Tél. : 05 61 58 77 00
bertrand.parmentier@latecoere.fr
Nathalie BOUMENDIL / Relations Investisseurs
Tél. : 01 53 67 35 74 - nboumendil@actus.fr
Caroline GUILHAUME / Relations Presse
Tél. : 01 53 67 35 79 - cguilhaume@actus.fr


 

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-19625-latecoere_resultats-annuels-2009.pdf
© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

                    

Valeurs associées

-1.56%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.