Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Lane (BCE) dit que le QE peut être amplifié si nécessaire

Reuters08/01/2016 à 08:39
    DUBLIN, 8 janvier (Reuters) - La Banque centrale européenne 
peut encore amplifier son programme d'assouplissement 
quantitatif (QE) si les indicateurs économiques des prochains 
mois donnent à penser que cela est nécessaire, a déclaré Philip 
Lane, nouveau membre du conseil des gouverneurs de la BCE. 
    Nommé en novembre gouverneur de la Banque centrale 
d'Irlande, Philip Lane a participé en décembre à sa première 
réunion du conseil des gouverneurs de la BCE, à l'issue de 
laquelle l'institut d'émission a annoncé une prolongation de six 
mois de son programme de rachats d'actifs. Cette annonce a déçu 
les investisseurs, qui attendaient une mesure plus spectaculaire 
pour soutenir l'activité et l'inflation dans la zone euro. 
    Faisant allusion à cette réunion, Philip Lane déclare dans 
une interview accordée à l'Irish Times et retranscrite vendredi 
sur le site internet de la Banque centrale d'Irlande: "A ce 
moment-là, de nombreux éléments montraient que le QE était 
efficace, qu'il contribuait à accélérer la croissance du crédit 
en Europe, à abaisser les taux d'emprunt dans certains pays." 
    "Mais il est important de dire qu'aucune porte n'a été 
fermée. Si la tendance des indicateurs au cours des prochains 
mois est qu'il faut faire plus, il est possible de faire plus", 
ajoute-t-il. 
    Au sujet des turbulences sur les marchés financiers chinois 
cette semaine, Philip Lane estime que la Chine dispose encore 
d'une grande marge de manoeuvre pour piloter la transition vers 
une économie davantage tirée par la consommation intérieure. Il 
juge qu'un ralentissement est inévitable pour une économie de 
cette taille. 
    "Les économies comme la Chine qui ont connu une longue 
période d'excédents commerciaux, qui possèdent de vastes 
réserves de changes, disposent de nombreux outils permettant de 
traiter le moindre problème susceptible d'émerger", dit-il. 
    "Alors que les économies comme le Brésil qui connaissent des 
déficits extérieurs et qui ont fondamentalement une forte 
dépendance à l'égard de la dette en devises étrangères sont bien 
plus vulnérables." 
 
 (Padraic Halpin; Bertrand Boucey pour le service français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

6.82 +0.29%
CGG
2.104 -3.22%
0.876 0.00%
60.66 +0.93%
78.7 +4.31%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.