Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Lagardère publie un résultat opérationnel courant en hausse

Reuters29/08/2013 à 22:07

HAUSSE DE 23% DU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT DE LAGARDÈRE AU 1ER SEMESTRE

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Lagardère a annoncé jeudi une hausse de 23% de son résultat opérationnel courant (Résop) dans les médias au premier semestre 2013 et a confirmé son objectif annuel.

Le groupe de médias a redit dans un communiqué que cet indicateur, baromètre de son activité, devrait enregistrer en 2013 une progression comprise entre zéro et 5% à taux de change constant.

Cet objectif repose sur une hypothèse de baisse des recettes publicitaires de l'ordre de 7% pour sa division Lagardère Active (presse magazine France, radios, production audiovisuelle et activités numériques).

Le groupe a expliqué que les bonnes performances de ses divisions Lagardère Publishing (édition) et Lagardère Active (en particulier dans la production audiovisuelle) ne pouvaient être extrapolées sur l'ensemble de l'année, notamment parce que Lagardère Publishing sera confronté à une base de comparaison plus élevée au second semestre.

Son directeur financier Dominique D'Hinnin n'a en outre donné que peu d'indications sur l'évolution du différend juridique qui oppose le groupe et Vivendi autour de Canal+, indiquant simplement que le médiateur désigné dans ce cadre avait jusqu'à fin septembre pour trouver un accord entre les deux parties.

Lagardère estime que Vivendi siphonne la trésorerie de Canal+ et l'a assigné en justice en février pour qu'il restitue 1,6 milliard d'euros de trésorerie à la chaîne.

Lagardère, qui prévoyait d'introduire en Bourse ses 20% de Canal+ France au premier semestre, avait déclaré en mars se trouver dans une situation de "blocage" sur ce dossier.

Dominique D'Hinnin a en outre indiqué que le groupe envisageait de maintenir son dividende ordinaire à un niveau stable "au cours des prochaines années" (1,30 euro au titre de 2012).

SUCCÈS DE "50 NUANCES DE GREY" ET D'IBRAHIMOVIC

Lagardère a enregistré au premier semestre un Résop média de 138 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 3.406 millions (+0,5%), tandis que son résultat net part du groupe a atteint 1.483 millions (contre 36 millions), dopé par la cession de sa participation historique de 7,4% dans le capital du groupe aéronautique européen EADS.

Le résultat net ajusté part du groupe (qui exclut la contribution d'EADS et les éléments non opérationnels) atteint pour sa part 33 millions, contre 30 millions au premier semestre 2012.

En termes d'activité, Lagardère a bénéficié dans l'édition de très bonnes performances en "littérature générale" en France, aux États-Unis et au Royaume-Uni, en particulier grâce aux succès des deux derniers tomes de "50 nuances de Grey", de la biographie du footballeur suédois Zlatan Ibrahimovic et du dernier livre de Dan Brown, "Inferno".

Avant ces annonces, l'action Lagardère a clôturé jeudi sur un cours de 23,635 euros, enregistrant une hausse de 35,5% depuis le début de l'année après une progression de 24% en 2012. Le groupe affiche une capitalisation boursière de près de 3,1 milliards d'euros.

Edité par Dominique Rodriguez


Mes listes

valeur

dernier

var.

24.2 +2.76%
109.55 -2.19%
0.874 -0.08%
84.45 -0.82%
83.1 -0.12%
126.35 -1.06%
189.7 +0.48%
1.465 -3.30%
1.13 -0.88%
1.286 +0.22%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.