Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

La valeur du jour en Europe - Vodafone aurait discuté fusion avec Orange
information fournie par AOF06/12/2021 à 12:06

(AOF) - Vodafone (+1,52% à 112,06 pence) et Orange (+0,36% à 9,252 euros) auraient eu des discussions très avancées l'an dernier concernant un éventuel rapprochement, révèle ce matin BFM Business. Selon le site Internet de la chaîne de télévision, celles-ci se seraient déroulées "au plus haut niveau" et auraient duré plus de six mois, de l'été 2020 à début 2021. Un "mariage entre égaux était la condition sine qua non pour qu’il soit accepté politiquement", explique une source proche du dossier à BFM Business, les deux groupes étant alors valorisés environ 30 milliards d'euros chacun.

Mais l'Etat français, actionnaire d'Orange à hauteur de 23%, se serait opposé à l'opération en raison de la volonté de l'opérateur britannique de maintenir le siège du futur groupe à Londres. Le procès de Stéphane Richard, le PDG d'Orange, aurait également pesé dans la balance.

"Sur le papier, ce projet faisait sens, explique une source proche de l'Etat à BFM Business. Vodafone est le seul avec qui Orange puisse faire une fusion entre égaux". L'Etat était également prêt à étudier l'implantation du siège social dans un pays tiers, comme aux Pays-Bas.

Ce projet de fusion visait à créer un géant européen pesant environ 85 milliards d'euros de chiffre d'affaires et capable de concurrencer le numéro un sur le Vieux Contient, l'allemand Deutsche Telekom.

Selon BFM, des discussions auraient toujours lieu concernant un potentiel rapprochement entre les filiales de tours de télécommunication des deux opérateurs, alors que Vodafone a lancé en bourse Vantage Tower en mars dernier et qu'Orange voudrait ramener TDF dans son giron pour le marier à sa future TowerCo, baptisée Totem.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.69%
LSE +0.50%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 06/12/2021 à 12:06:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.