1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La valeur du jour en Europe - UBS : perte trimestrielle et réduction d'objectifs

AOF22/01/2018 à 15:19

(AOF) - UBS perd 1,22% à 19,09 francs suisses, soit la seconde plus forte baisse du SMI, après avoir réduit certains de ses objectifs à l'occasion de la présentation des résultats du quatrième trimestre. Sur cette période, la banque suisse a enregistré une perte nette de 2,2 milliards de francs suisses (1,87 milliard d'euros) après avoir enregistré une charge de 2,87 milliards de francs liée à la réforme fiscale aux Etats-Unis. Elle avait enregistré un bénéfice net de 636 millions au quatrième trimestre 2016.

Le résultat avant impôt des unités opérationnelles d'UBS s'est élevé à 1,51 milliard de francs, à comparer avec 1,53 milliard de francs un an plus tôt et un consensus de 1,64 milliard de francs.

La branche de gestion de fortune hors Amérique du Nord (Wealth Management) a notamment déçu avec un bénéfice opérationnel ajusté avant impôts de 640 millions de francs contre 511 millions au quatrième trimestre 2016 et un consensus de 675 millions. UBS a indiqué que cette branche fusionnerait avec la gestion de fortune Amériques (Wealth Management Americas). La nouvelle entité prendra le nom de Global Wealth Management.

La banque suisse a aussi présenté sa politique de retour aux actionnaires sur la période 2018-2020, ciblant une croissance du dividende de 5% à 10% par an et prévoyant de leur rendre l'éventuel capital excédentaire, vraisemblablement sous la forme de rachats d'actions.

Le dividende proposé au titre de 2017 a été fixé à 0,65 franc, en hausse de 8%. Un programme de rachat d'actions d'un montant maximum de 2 milliards de francs sur 3 ans, dont 550 millions cette année, a par ailleurs été dévoilé.

UBS a enfin réduit plusieurs de ses objectifs. L'établissement helvétique anticipe une rentabilité des fonds propres tangibles d'environ 15% sur la période 2018-2020 contre plus de 15% auparavant. Le coefficient d'exploitation est lui attendu inférieur à 75% contre de 60% à 70% précédemment. Bank of America Merrill Lynch note qu'UBS n'a jamais atteint ses objectifs. En gestion d'actifs, la banque vise un bénéfice ajusté avant impôts en croissance de 10% alors qu'il ciblait un niveau d'1 milliard de francs suisses à moyen terme. Il s'est élevé à 525 millions de francs l'année dernière.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer