Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

La valeur du jour en Europe - H&M fait mieux que prévu dans un environnement difficile
information fournie par AOF29/06/2022 à 11:23

(AOF) - Hennes & Mauritz (H&M) bondit de 4,8% à 127,6 couronnes suédoises, soutenu par des résultats supérieurs aux attentes et l'annonce d'un programme de rachat d'actions de trois milliards de couronnes suédoises (295,4 millions de dollars). Au deuxième trimestre clos fin mai, le bénéfice a bondi de 33% à 3,68 milliards de couronnes grâce à des collections bien accueillies et à des démarques moins importantes. Les analystes interrogés par FactSet tablaient sur 3,09 milliards. Le groupe parvient à surmonter l'inflation, la crise de la "supply chain", la guerre en Ukraine et les confinements chinois.

Le résultat opérationnel a progressé de plus de 29% à 4,988 milliards de couronnes, faisant ressortir une marge opérationnelle de 9,2% contre 8,3% un an plus tôt. La marge brute s'est établie à 54,8% contre 53,9% au deuxième trimestre 2021.

Le chiffre d'affaires, déjà publié, a progressé de 17% à 54,504 milliards. En devises locales, la hausse atteint 12%. Le consensus tablait sur 52,8 milliards.

Les ventes dans les magasins physiques ont augmenté de manière substantielle, tandis que les ventes en ligne continuent de bien se porter", a déclaré la directrice générale Helena Helmersson citée dans un communiqué.

Pour autant, le groupe accuse pour le mois de juin une baisse de 6% de ses ventes monnaies locales dans un contexte de comparaison difficile. Les ventes interrompues en Russie, en Biélorussie et en Ukraine représentent cinq points de pourcentage de la baisse des ventes de juin, a indiqué la société.

H&M continue d'être pénalisé par des perturbations et des retards dans sa chaîne d'approvisionnement, mais la situation s'améliore progressivement.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Renforcement des initiatives dans le développement durable

Les préoccupations des consommateurs sur l'impact environnemental des lessives comme des produits pour nettoyer la maison sont croissantes. L’acquisition par Henkel de Swania, dont plus de 60% des ventes proviennent de la marque Maison Verte, est donc hautement stratégique. Le chiffre d'affaires de Swania s’est établi à près de 40 millions d'euros en 2020. Depuis sa création, en 1990, Maison Verte est une marque pionnière du segment de l'entretien à connotation écologique. Swania détient également la marque You, positionnée sur le même créneau. Plus récente, elle est destinée à des consommateurs plus jeunes. Quant à Unilever, il a lancé une nouvelle stratégie ambitieuse : le Compass Unilever, qui intègre la durabilité à chaque étape, depuis la conception jusqu'à la distribution, en passant par la production.

Valeurs associées

LSE +0.11%
LSE +2.43%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 29/06/2022 à 11:23:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.