Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

La valeur du jour à Wall Street - FedEx soutenu par ses perspectives favorables
information fournie par AOF24/06/2022 à 17:29

(AOF) - FedEx bondit de 7,59% à 244,20 dollars, ce qui lui permet de figurer parmi les principales progressions de l’indice S&P 500. Le géant américain de la messagerie bénéficie de la présentation d’objectifs annuels de profits meilleurs que prévu en dépit d’un contexte économique défavorable : inflation, flambée des cours de l’énergie... « Nous nous attendons à une réponse positive au nouvel accent mis par FedEx sur la qualité des revenus et la réduction du coût du service », commente UBS, qui est à l’Achat sur la valeur.

FedEx a réalisé au quatrième trimestre de son exercice fiscal 2021/2022 un bénéfice net en recul de 70% à 558 millions de dollars, soit 2,13 dollars par action. En données ajustées, le bénéfice par action est ressorti à 6,87 dollars, en ligne avec les attentes.

Le chiffre d'affaires a pour sa part progressé de 8% à 24,39 milliards de dollars alors que Wall Street visait 24,05 milliards de dollars. La surcharge carburant appliquée par le géant américain de la messagerie et l'accent mis sur la qualité des revenus ont plus que compensé le recul des volumes.

La principale bonne nouvelle est venue des perspectives. Pour le nouvel exercice, le groupe prévoit un bénéfice annuel compris 22,50 et 24,50 dollars par action. Wall Street table sur 22,36 dollars par action.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Services aux entreprises : le transport routier face à un déficit de main d’oeuvre

Un rapport publié par la Dares (Direction de l'Animation de la recherche, des Études et des Statistiques) en octobre 2020 soulignait que les conducteurs routiers faisaient partie des trente métiers les plus en tension en France en 2019. Cette tension n’est pas retombée et pourrait même s’amplifier dans les prochaines années. D’après l'OTRE (Organisation des transporteurs routiers européens), les besoins pourraient atteindre 100.000 postes dans les cinq ans à venir. Le phénomène, qui a été amoindri pendant les confinements successifs, a resurgi avec la reprise de l'activité. Il est en partie lié à un déficit d'image et à des rémunérations peu attractives. Malheureusement les récentes négociations entre les partenaires sociaux pour revaloriser les minima de branche n’ont pas abouti.

Valeurs associées

NYSE +3.32%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 24/06/2022 à 17:29:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.