1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La valeur du jour à Paris - SOPRA STERIA pénalisé par ses difficultés au Royaume-Uni

AOF19/02/2018 à 12:09

(AOF) - Sopra Steria (-3,84% à 147,9 euros) enregistre l'un des reculs les plus prononcés de l'indice SBF 120, la SSII ayant raté son objectif 2017 de flux net de trésorerie en raison des difficultés rencontrées au Royaume-Uni. L'année dernière, la SSII a enregistré un bénéfice net part du groupe de 171,4 millions d'euros au titre de l'exercice 2017, en croissance de 14%, et un résultat opérationnel d'activité de 329,8 millions d'euros, en augmentation de 9,5%.

Il a enregistré une amélioration de 60 points de base de sa marge opérationnelle à 8,6%, dépassant légèrement son objectif d'une rentabilité de l'ordre de 8,5%.

Le chiffre d'affaires annuel de Sopra Steria a pour sa part progressé de 2,8% pour atteindre 3,84 milliards d'euros. En organique, sa croissance est ressortie à 3,5% alors qu'il ciblait une progression comprise entre 2% et 3%.

Ces chiffres légèrement meilleurs que prévu n'ont cependant pas compensé l'annonce d'un flux net de trésorerie disponible ressorti sous l'objectif à 111,4 millions d'euros. La SSII anticipait un flux net de trésorerie supérieur à 150 millions d'euros.

Cette déception s'explique par les difficultés du groupe au Royaume-Uni, où il fait face à un environnement économique incertain et restructure SSCL, co-entreprise dont il détient 75% du capital et l'Etat britannique le solde. SSCL externalise et mutualise les fonctions achats, finance et ressources humaines de plusieurs organismes publics du pays. Résultat de ces problèmes, l'activité de Sopra Steria au Royaume-Uni a enregistré un recul à change et périmètre constants de 7,7% à 801,7 millions d'euros.

Afin de redresser la situation, un plan de "repositionnement" a été lancé, qui vise à réorienter le modèle vers des services à plus forte valeur ajoutée et plus digitalisés et à renforcer le secteur privé. Il sera complété en 2018 d'un plan d'économies visant à générer un gain d'environ 20 millions d'euros en année pleine.

Malgré ces vents contraires, Sopra Steria proposera un dividende 2017 en hausse de 9% à 2,40 euros par action.

Enfin, le groupe se fixe comme objectifs pour 2018 une croissance organique du chiffre d'affaires comprise entre 3% et 5%, un taux de marge opérationnelle d'activité en légère amélioration et un flux net de trésorerie disponible supérieur à 170 millions d'euros.

Valeurs associées

-2.63%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer