Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

La valeur du jour à Paris La pénurie de puces amputera la production de Renault de 500 000 véhicules cette année
information fournie par AOF22/10/2021 à 10:37

(AOF) - La mauvaise nouvelle était attendue, mais pas dans de telles proportions. Renault estime que la pénurie de semi-conducteurs, et les arrêts de production qu’elle entraine, le privera de la production d’environ 500 000 véhicules cette année. C’est bien plus que les 200 000 unités évoquées l’été dernier. Au sein d’une place parisienne bien orientée, Renault abandonne 1,83% à 30,39 euros, soit la plus forte baisse du CAC 40.

Malgré ces difficultés liées à la pénurie de puces électroniques, le groupe au losange a maintenu ses objectifs 2021. Il vise ainsi une marge opérationnelle annuelle " du même ordre qu'au premier semestre " (elle avait alors atteint 2,8%), mais également un free cash-flow opérationnel de l'Automobile positif (hors variation du besoin en fonds de roulement).

" Les actions entreprises pour poursuivre la baisse des coûts et optimiser la valorisation de notre production nous permettent de confirmer notre guidance pour l'année en dépit de la détérioration de la disponibilité des composants au troisième trimestre et d'une visibilité réduite pour le quatrième trimestre ", a expliqué Clotilde Delbos, le directrice financière de Renault.

Cela n'a visiblement pas suffi à rassurer les investisseurs. Ces annonces sur les perspectives ont été réalisées à l'occasion du point d'activité du troisième trimestre 2021. Entre juillet et septembre, les ventes mondiales du groupe ont chuté de 22,3 % à 599 027 véhicules.

Grâce à une progression de la part de ses ventes sur les canaux les plus rentables et à un effet prix positif de près de 3 points, Renault a limité le recul du chiffre d'affaires à 13,4% à environ 9 milliards d'euros. Un chiffre globalement en ligne avec les attentes moyennes des analystes.

En première approche, UBS a maintenu sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 49 euros sur le titre Renault. Selon le broker, cette publication trimestrielle en ligne ne devrait pas conduire à de grands changements dans les prévisions du consensus.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Valeurs associées

Euronext Paris -0.02%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 22/10/2021 à 10:37:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

1 commentaire

  • 22 octobre11:01

    Il faudra opter pour la construction de "voitures à pédales"...Elles seront limitées à 30 Km/h, et ne pollueront pas !!!


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.