1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La valeur du jour à Paris - ATOS : les investisseurs déçus par les perspectives

AOF21/02/2018 à 11:51

(AOF) - Plus forte baisse de l'indice CAC 40, Atos perd 3,53% à 117,45 euros en raison d'une croissance organique et de perspectives 2018 décevantes. L'année dernière, la SSII a enregistré une marge opérationnelle en progression de 17,7% à 1,29 milliard d'euros. Elle a représenté 10,2% des revenus, en progression de 1,3 point à taux de change et périmètre constants, et a dépassé légèrement l'objectif d'environ 10%. Cette amélioration de la rentabilité a été permise notamment par les synergies liées aux acquisitions d'Equens et d'Unify et au programme d'économies TOP.

Elle a aussi bénéficié d'une augmentation de 8,3% (+10% à taux de change constants) des revenus à 12,69 milliards d'euros. En données comparables, ils ont progressé de 2,3% alors qu'Atos ciblait une hausse supérieure à 2%.

Ce chiffre d'affaires est toutefois jugé décevant par Invest Securities, qui pointe le net ralentissement de la division Big Data & Cybersécurité au quatrième trimestre. Sa croissance interne est ressortie à 5,2% alors qu'elle avait été le principal moteur de la croissance sur les trimestres précédents : +13,8% sur les 9 premiers mois de l'exercice. Ce ralentissement a été justifié par Atos par des reports de commandes et de livraisons en Big Data dans le secteur public en France.

Les objectifs 2018 sont aussi jugés un peu justes. Le groupe présidé par Thierry Breton vise une croissance organique du chiffre d'affaires comprise entre 2 et 3% et une marge opérationnelle représentant 10,5 à 11% du chiffre d'affaires. La nouvelle norme comptable (IFR15) a cependant un impact positif de 50 points de base sur l'objectif de marge opérationnelle. Retraitée de cet effet, la marge opérationnelle serait attendue entre 10% et 10,5%, à comparer avec un consensus s'élevant à 10,5%.

Valeurs associées

-2.12%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer