Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La tentation de passer de « neutre » à « sous-pondérer » sur les actions est grande, mais...
AOF07/05/2021 à 11:38

(AOF) - La tentation de passer de « neutre » à « sous-pondérer » sur les actions est grande, indique Jean-Marie Mercadal, directeur général délégué en charge des gestions chez Ofi AM, mais les marchés actions sont sous la double influence de politiques monétaires et budgétaires très puissantes. L'expert estime donc qu'il est dangereux d'aller à contrecourant de ce soutien de façon trop marquée, même si tout est assez cher et qu'il lui semble qu'il y a un peu de « complaisance » dans les marchés.

Jean-Marie Mercadal conseille donc des expositions actions raisonnables, proches des pondérations stratégiques, qui ne mettront pas les portefeuilles en zone de risque trop important en cas de correction soudaine et qui, au contraire, permettront de réinvestir sereinement. Les catalyseurs potentiels d'une baisse sont nombreux.

" Le plus important est l'eventualité d'un ' tapering' qui serait évoqué par la Fed dès la rentrée ", note l'expert, qui ajoute aussi le risque de nouvelles phases de regain d'épidémie, ce qui arrive dans certains pays où pourtant le taux de vaccination de la population était élevé.

" Bref, l'histoire boursière montre que la psychologie des investisseurs peut se retourner rapidement ", rappelle Jean-Marie Mercadal, qui cite par ailleurs l'adage boursier " Sell in may and go away ".

" Mais même les adages boursiers traditionnels semblent avoir perdu de leur valeur dans ce monde financier 'administré' ", conclut l'expert.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3471006
    07 mai12:32

    Vraiment une analyse pour ne rien dire, pitoyable !!!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer