Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Suisse économie la plus compétitive, les USA et l'UE se redressent

Reuters03/09/2014 à 03:36

GENEVE, 3 septembre (Reuters) - La Suisse, Singapour et les Etats-Unis sont en tête du classement des économies les plus compétitives établi par le Forum économique mondial dont l'édition annuelle, publiée mercredi, montre aussi un redressement de l'Union européenne. Le Rapport global sur la compétitivité 2013-2014 place la Suisse, portée par l'innovation de ses entreprises et la stabilité de la conjoncture macroéconomique, en tête de son Indice mondial de la compétitivité (GCI) pour la sixième année consécutive même s'il pointe des difficultés à recruter des employés qualifiés. Singapour reste à la deuxième place tandis que les Etats-Unis, "grâce à notamment à des gains en matière d'innovation et de gouvernance", gagnent deux places pour venir compléter ce podium. Suivent la Finlande, l'Allemagne et le Japon, qui devance d'une année à l'autre Hong Kong et les Pays-Bas pour se classer au sixième rang. Les dix mêmes pays occupent les dix premières places de ce classement pour la troisième année d'affilée. Comme dans la précédente édition, la France apparaît en 23e position du classement qui porte sur les économies de 144 pays. D'autres Etats membres de l'Union européenne, comme la Roumanie, le Portugal et la Lettonie, voient la compétitivité de leur économie progresser; la Grèce reste le plus mal classé des Vingt-Huit mais gagne dix rangs, passant de la 91e à la 81e place en tirant profit d'améliorations de son marché du travail et d'une réduction de son déficit budgétaire. "En Europe, plusieurs pays gravement touchés par la crise économique tels que l'Espagne (35e), le Portugal (36e) et la Grèce (81e) ont fait des progrès significatifs pour améliorer le fonctionnement de leurs marchés et l'allocation des ressources productives", souligne le Forum économique mondial. "Dans le même temps, certains pays comme la France (23e) et l'Italie (49e) qui demeurent confrontés à des défis importants en termes de compétitivité, ne semblent pas encore s'être engagés pleinement dans ce processus de réforme." La Chine est 28e (+1), la Russie 53e (+11), le Brésil 57e (-9) et l'Inde 71e (-11). Le dernier rang est attribué à la Guinée, confrontée depuis des mois avec le Liberia et la Sierra Leone à la plus grave épidémie de fièvre Ebola. L'indice GCI est basé sur des indicateurs relevant de douze catégories différentes (institutions, infrastructures, environnement macroéconomique, santé et éducation primaire, éducation supérieure et formation, efficacité du marché des biens, efficacité du marché du travail, développement du marché financier, adoption technologique, taille du marché, sophistication des entreprises et innovation). RENVOI Pour retrouver le rapport dans son intégralité http://reports.weforum.org/global-competitiveness-report-2014-2015/ (Tom Miles; Henri-Pierre André pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

3.13 -1.26%
5637.51 +0.41%
25.66 +2.39%
0.221 -1.78%
11.26 -1.14%
1.174 -0.06%
1.614 -0.62%
5.34 +0.56%
7.066 +0.45%
SEB
161.4 -0.49%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.