Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La sortie des marchés actions se poursuit pour les fonds de pension

Newsmanagers13/04/2010 à 18:00
(NEWSManagers.com) - Suite à la récente reprise des marchés financiers, la tendance de sortie des marchés actions se poursuit, selon l'enquête Mercer " European Asset Allocation Survey 2010" qui porte sur plus de 1000 fonds de pension et institutions de retraite européens gérant plus de 500 milliards d'euros.
Cette tendance est plus particulièrement marqué pour les régimes matures tels que ceux à prestations définies britanniques pour lesquels l' allocation en actions est passée de 54% en 2009 à 50% en 2010. En Irlande, celle-ci a baissé de 60% à 59%, et de 28% à 23% aux Pays-Bas. Cette tendance va certainement se poursuivre avec 29% des plans de retraite britanniques et 35% des autres plans européens, qui prévoient une plus forte réduction de leur allocation en actions domestiques.
En ce qui concerne les actions internationales, plus de 20% des plans de retraite britanniques et 33% des autres plans européens prévoient également leur réduction.
" La diversification internationale des actifs des plans de retraite est justifié, mais il existe un danger à simplement réduire l' allocation en actions domestiques pour substituer un autre type de risque avec l' augmentation de l' exposition aux devises étrangères. De nombreux régimes couvrent tout ou partie de leur exposition aux devises étrangères et la volatilité observée sur les marchés de devises a incité beaucoup de fonds de pension et institutions de retraite à revoir leurs pratiques actuelles " , indique Crispin Lace, Consultant senior au sein de l' activité Conseil en investissement de Mercer.
Bien que les obligations continuent d' être la classe d' actifs dominante dans la plupart des portefeuilles des fonds des pays européens, on a constaté un changement marqué depuis l' enquête 2009. Par exemple, suite à la reprise significative des marchés actions, il y a dorénavant davantage (12% net) de plans de retraite britanniques qui prévoient d' augmenter leur exposition aux obligations d' Etat alors qu' en 2009 il y avait davantage (6% net) de ces plans qui envisageaient de la baisser. La tendance s' est également inversée pour les obligations privées avec seulement 16% des plans britanniques prévoyant d' augmenter leur exposition contre 27% l' an dernier.
L' investissement dans des classes d' actifs non traditionnelles reste fort avec des augmentations observées en Grande-Bretagne et en Irlande (de 6% à 9% pour ces deux pays en 2010) et en Suisse (de 19% à 23%). Au Royaume-Uni, les plans de retraite ont plutôt privilégié les hedges funds, les mandats de gestion tactique d' allocation d' actifs (GTAA) et les actions non cotées avec 4% à 9% des régimes ayant une exposition à l' une ou l' autre de ces classes d' actifs dans leur allocation stratégique. Dans le reste de l' Europe, les plans de retraite ont préféré les fonds de hedge funds (8% des régimes), les obligations à haut rendement (8%) et les fonds de fonds d' actions non cotées (6,6%).
On remarque également que les fonds de pension cherchent à bénéficier des opportunités de croissance des économies des pays émergents. Au moins 16% des plans de retraite ont cherché à s' exposer à la dette des pays émergents et à d' autres actifs similaires plutôt qu' aux actions des pays émergents.

info NEWSManagers


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.