1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Société Générale ne veut pas modifier sa gouvernance
Newsmanagers26/04/2010 à 16:45

(NEWSManagers.com) - La Société Générale a indiqué le 20 avril dans un communiqué que son conseil d' administration n' avait pas l' intention de modifier sa nouvelle structure de gouvernance introduite l' an dernier. Le conseil d' administration considère que le projet de résolution de PhiTrust visant à imposer par modification des statuts la dissociation des fonctions de président et de directeur général est " irrecevable, car contraire à la loi qui donne ce pouvoir au seul conseil d' administration. Ce projet ne sera donc pas inscrit à l' ordre du jour de l' assemblée générale" , selon le communiqué.
Sous l' impulsion de PhiTrust Active Investors, des actionnaires représentant 1,36% du capital avaient demandé l' inscription à l' ordre du jour de l' assemblée générale du 25 mai prochain de ce projet de résolution. Le conseil d' administration relève que le choix de la dissociation relève de sa seule compétence en application de l' article L225-51-1 du Code de Commerce et rappelle qu' il a opté en mai 2009 pour la réunion des fonctions " pour donner à la Société Générale une gouvernance plus resserrée, mieux apte à répondre aux défis de la crise et à mettre en place dans les meilleurs délais la stratégie de transformation de l' entreprise" .

Le conseil d'administration a par ailleurs souhaité mettre en place une organisation équilibrée des pouvoirs renforçant les capacités de contrôle du conseil sur l'organe exécutif en créant un poste de vice-président. Il a nommé à cette fonction Antony Wyand, président du comité d'audit du conseil d'administration depuis 2004. Le règlement intérieur du conseil lui donne " des fonctions particulières" en ce qui concerne l'organisation et le fonctionnement du conseil et de ses comités, ainsi que la supervision du gouvernement d'entreprise, du contrôle interne et de la maîtrise des risques, précise le communiqué.

info NEWSManagers

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer