1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La Saoudienne pas obligée de porter l'abaya, dit un religieux
Reuters10/02/2018 à 16:58

    DUBAÏ, 10 février (Reuters) - Les Saoudiennes n'ont pas 
besoin de porter l'"abaya" la longue robe islamique symbole de 
piété, a déclaré une personnalité d'un important organisme 
musulman saoudien, le Conseil des oulémas. 
    Dans son émission de radio, le cheikh Abdallah al Moutlak a 
estimé que les musulmanes devaient se vêtir avec modestie, ce 
qui n'impliquait pas nécessairement de porter l'abaya. 
    "Plus de 90% des musulmanes pieuses du monde musulman ne 
portent pas l'abaya", a-t-il dit. "Aussi ne peut-on pas obliger 
les gens à porter l'abaya". 
    Il s'agit de la première déclaration de ce genre de la part 
d'un dignitaire religieux du royaume. Elle va dans le sens de la 
relative libéralisation que connaît le pays depuis la montée en 
puissance du prince héritier, Mohamed ben Salman. 
    Ces dernières années, les Saoudiennes ont commencé à porter 
des abayas plus colorées - bleu clair ou rose - par contraste 
avec l'abaya traditionnelle, noire. Des abayas ouvertes sur de 
longues jupes ou des jeans ont fait leur apparition dans 
certaines régions du royaume. 
    En 2016 encore, une Saoudienne avait été interpellée pour 
avoir retiré son abaya sur une grande artère de la capitale, 
Ryad. 
 
 (Sarah Dadouch 
Eric Faye pour le service français) 
 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • herve953
    10 février19:39

    Un marché s'ouvre pour les couturiers français avec des saoudiennes en quête de modernité . Par contre dans le 93 les beurettes vont faire un peu ringardes si elles obéissent aux grands frères.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer