1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La rougeole a tué 140.000 personnes l'an dernier, déplore l'OMS
Reuters06/12/2019 à 06:44

    LONDRES, 6 décembre (Reuters) - Près de 10 millions de cas
de rougeole ont été recensés dans le monde l'an dernier et
140.000 personnes, pour la plupart des enfants, sont décédées
après avoir contracté le virus qui cause à nouveau des épidémies
à travers le monde, a déclaré jeudi l'Organisation mondiale de
la santé (OMS).
    La plupart des cas mortels concernent des enfants âgés de
moins de cinq ans n'ayant pas été vaccinés contre la rougeole, a
indiqué l'OMS, une situation que son directeur général a
qualifiée d'"échec collectif".
    "Le fait que des enfants meurent d'une maladie évitable par
la vaccination est franchement un scandale et un échec collectif
dans la protection des enfants les plus vulnérables au monde", a
dit Tedros Adhanom Ghebreysus. 
    D'après le rapport de l'OMS, le tableau pour 2019 est encore
plus sombre, avec des données provisoires arrêtées en novembre
indiquant une multiplication par trois des cas par rapport à la
même période l'an dernier.
    Maladie virale hautement contagieuse, la rougeole peut
entraîner des complications potentiellement mortelles.
    Deux doses du vaccin sont nécessaires pour protéger les
enfants contre le virus. 
    L'OMS et le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef)
ont indiqué que seuls 86% des enfants dans le monde ont reçu
l'an dernier la première dose du vaccin via un programme de
vaccination national, et moins de 70% d'entre eux ont reçu la
deuxième dose.
    Les Etats-Unis ont répertorié plus de 1.400 cas de rougeole
depuis le début de l'année, un nombre de cas sans précédent en
plus d'un quart de siècle.
    Aux yeux des responsables sanitaires américains, l'essor de
l'épidémie a été favorisé par le refus de parents de laisser
vacciner leurs enfants au motif, selon eux, que les composants
des vaccins peuvent provoquer de l'autisme ou d'autres troubles,
malgré les démentis scientifiques. 

 (Kate Kelland; version française Jean Terzian)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer