1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La production électrique a dopé la consommation de gaz en 2016
Reuters17/01/2017 à 11:33

LA CONSOMMATION DE GAZ DOPÉE PAR LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE EN 2016

PARIS (Reuters) - La consommation française de gaz a augmenté de 9,9% en 2016 par rapport à l'année précédente, à 463 térawatts/heure, en raison notamment d'une augmentation de la production des centrales thermiques au gaz, a fait savoir mardi le gestionnaire du réseau de transport de gaz GRTgaz.

GRTgaz, filiale à 75% d'Engie, a ajouté lors d'un point de presse que la consommation de gaz par les industriels avait augmenté de 16,3% en 2016, dopée par une hausse record de 75,3% du gaz utilisé pour produire de l'électricité, principalement en raison d'une moindre production issue des centrales nucléaires françaises.

Plusieurs réacteurs nucléaires ont été mis à l'arrêt l'an dernier pour des contrôles complémentaires demandés à EDF par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) après la mise en évidence d'un risque de rupture de générateurs de vapeur lié à une teneur anormalement élevée en carbone dans l'acier de leur fond.

Le directeur général de GRTgaz Thierry Trouvé a également déclaré qu'une situation de force majeure en Algérie et des tensions sur le marché mondial du gaz impactaient les livraisons de gaz naturel liquéfié (GNL) dans le sud de la France.

Les livraisons de GNL au terminal de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) sont d'environ 40 gigawatts/heure (GWh) par jour, alors qu'il en faut 70 GWh par jour en cette période de l'année et qu'avec la vague de froid la demande dans le sud de la France atteint actuellement environ 85 GWh par jour.

(Bate Felix, Dominique Rodriguez pour le service français)

Valeurs associées

EDF
Euronext Paris -1.34%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pallach
    17 janvier11:53

    @sidelcr1 Les provisions pour démantèlement sont parfaitement visibles dans le bilan d'EDF. Vous dites n'importe quoi...

    Signaler un abus

  • sidelcr1
    17 janvier11:51

    30 ans de gabegies sur les bénefs du parc nucléaire , aucune provision pour le démantèlement . Qui paiera une nouvelle fois , a votre avis ?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer