Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La presse promise à une consolidation, selon Louis Dreyfus

Reuters16/12/2013 à 23:15

LA PRESSE PROMISE À UNE CONSOLIDATION, SELON LOUIS DREYFUS

par Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) - La presse française va entrer dans une période de consolidation, prise en étau entre l'érosion de son lectorat, la volatilité des recettes publicitaires et le niveau élevé des investissements nécessaires à sa transformation, estime le président du directoire du groupe Le Monde.

Le groupe de presse, qui a signé un résultat d'exploitation positif ces deux dernières années, devrait terminer 2013 dans le rouge, pénalisé par un coup de frein des recettes publicitaires au quatrième trimestre, a indiqué lundi Louis Dreyfus lors d'un déjeuner de l'Association des journalistes médias.

"Ce qui est en train de se passer dans la presse en termes d'évolution des recettes et de transformation des usages va forcer à une consolidation", a expliqué Louis Dreyfus, à la tête du groupe depuis sa prise de contrôle par Pierre Bergé, Matthieu Pigasse et Xavier Niel fin 2010.

"Quand vous voyez les à-coups du marché publicitaire qui sont très violents aujourd'hui et la dégradation du système de distribution, il faut avoir les moyens de réallouer les ressources", a-t-il souligné.

Le cofondateur et président du directoire du groupe Le Nouvel Observateur, Claude Perdriel, a déclenché récemment une vague de spéculations en déclarant être à la recherche d'un ou plusieurs nouveaux actionnaires pour l'hebdomadaire dont il s'est dit prêt à céder le contrôle.

Dans le cadre du "Buzz média" du Figaro, il a notamment évoqué le nom du dirigeant d'Iliad Xavier Niel, ajoutant qu'un rapprochement entre Le Nouvel Observateur et Le Monde "aurait du sens".

Interrogé sur ce scénario, Louis Dreyfus a répondu qu'il ne pouvait pas répondre pour Xavier Niel, tout en soulignant que sa priorité était de pérenniser le modèle économique du groupe.

Son titre phare, le quotidien Le Monde, devrait limiter cette année la baisse de sa diffusion à -2,5%, a précisé Louis Dreyfus, quand d'autres titres connaissent des chutes sévères, à l'image de Libération (-16,5% sur neuf mois).

Le groupe, qui possède aussi Courrier International ou Télérama, devrait cependant essuyer une perte, plombé depuis octobre par un "trou d'air" des recettes publicitaires.

"Il y a une inquiétude générale des annonceurs (...) sur l'état de l'économie et sur l'état de la consommation en France", a expliqué Louis Dreyfus.

Pour s'adapter, le groupe, qui espère revenir dans le vert dès l'an prochain, veut continuer à contrôler ses coûts mais également miser sur différents relais de croissance.

Parmi différents projets à l'étude, le président du directoire a notamment évoqué le développement de nouveaux formats publicitaires en association avec les marques ("native advertising"), le lancement d'une édition numérique payante en soirée ou encore l'organisation d'événements.

Edité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

EDF
11.86 +0.47%
1.164 -0.25%
867.15 +0.73%
52.48 +3.31%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.