Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La pire configuration depuis les années 1930 pour le marché du pétrole, observe La Française
AOF10/03/2020 à 10:20

(AOF) - Au moment où La Française écrivait ces lignes, le prix du pétrole a baissé de 18% depuis la clôture vendredi suite de la décision de l'Arabie saoudite de déclencher une guerre des prix du pétrole. En termes de choc offre/demande, il s'agit peut-être de la pire configuration du marché pétrolier depuis les années 1930. L'Agence internationale de l'énergie a déclaré qu'il existe déjà un excédent d'environ 3,6 millions de barils par jour et le gérant estime que cette offre excédentaire pourrait atteindre plus de 5 millions de barils par jour au cours du deuxième trimestre.

Selon La Française, les conséquences sont très négatives pour les producteurs de pétrole de schiste aux États-Unis, le gérant estime que leur prix d'équilibre se situe entre 45 et 50 dollars.

Le contrat à terme de décembre 2020 se négocie actuellement à 37 dollars, ce qui signifie que la plupart des producteurs ne pourront pas survivre si le prix reste proche de ces niveaux.

Par conséquent, cela est également très négatif pour le high yield américain, les entreprises américaines du secteur de l'énergie à haut rendement représentant environ 12 % du segment.

Les conséquences sont également très négatives pour les anticipations d'inflation, évidemment.

Par ailleurs, les conséquences sont très positives pour les obligations du G7 : c'est l'une des principales raisons de la chute soudaine des taux des pays du G7 à l'heure actuelle.

À moyen terme, La Française estime que nous pourrons également observer certains effets positifs, en particulier pour les pays européens qui importent la majeure partie de leur consommation de pétrole.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer