Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La note (très) salée du nucléaire français

Le Point13/01/2016 à 11:11

Les tours de refroidissement de la centrale nucléaire de Dampierre en Burly (Centre). 

Après Areva, embourbé (entre autres) dans un chantier EPR dont la facture ne cesse de flamber, le groupe EDF va-t-il, à son tour, connaître des difficultés financières à cause d'un projet nucléaire mal budgété ? L'action du groupe, producteur et fournisseur d'électricité, a connu d'importantes fluctuations à la Bourse de Paris depuis le début de la semaine après la réévaluation du coût du chantier d'enfouissement des déchets radioactifs au centre de stockage de Bure (Meuse).

La construction, l'exploitation et l'entretien du centre industriel de stockage géologique (Cigéo) où doivent être enterrés les déchets radioactifs les plus dangereux, et les plus longs aussi à retraiter, coûtera 32,8 milliards d'euros, a annoncé l'Agence nationale pour la gestion des déchets nucléaires (Andra). La construction de l'installation, un gigantesque entrepôt en forme de labyrinthe, creusé à 500 mètres de profondeur, est estimée à 19,8 milliards d'euros, selon l'Andra. Son « exploitation » et son « entretien » jusqu'en 2144, date à laquelle l'infrastructure sera jugée obsolète et où le combustible devrait avoir perdu de sa radioactivité, est, quant à elle, évaluée à 8,8 milliards, à quoi s'ajoutent 4,1 milliards d'impôts et de taxes. Et encore ! Ces chiffres ne présument pas d'une éventuelle reprise de l'inflation. Ce montant est deux fois plus élevé que les estimations antérieures transmises notamment par l'opérateur...

Lire la suite sur Le Point.fr

14 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • bearnhar
    15 janvier13:20

    Et la commission d'enquete sur le trou béant Areva, elle arrive quand ? Je remarque que meme les écolos ne la réclament pas, aucun parti ne la réclame, cette unanimité est quand meme très suspecte. Nos députés sont-ils encore bien censés veiller sur les comptes publics ?

    Signaler un abus

  • bearnhar
    15 janvier13:19

    Ca fait un bout de temps qu'on ne paye pas le vrai prix du kwh, les couts cachés arrivent, ils ne vont plus pouvoir nous cacher les trous béants très longtemps, et bien sur il n'y aura jamais un coupable, ce sera de la faute du peuple qui n'a jamais eu son mot à dire sur la nucléarisation de la France.

    Signaler un abus

  • bearnhar
    15 janvier13:17

    Montant réel 2 fois plus élevé que le devis ? Bof, vous connaissez un seul chantier public dans ce pays qui arrive au cout estimé ? Par contre ces très mauvaises prévisions vont peut-être refroidir nos Socialos utopistes de fermer des centrales, car ça coute une fortune. De toute manière ils n'auraient rien fait, à la première manif...Pendant ce temps les USA prolongent la vie des leurs à 80ans. Nos politiques aiment bien pénaliser leur propre pays.

    Signaler un abus

  • M7097610
    13 janvier15:14

    non cidem. Il faut aussi ajouter la recherche du CEA financée par l'Etat a hauteur de 1 milliards par an.

    Signaler un abus

  • paspil
    13 janvier13:58

    45 milliards sur 125 ans ... c est pas beaucoup au final ... faire acheter l'energie de l'eolien ou du solaire par edf alors que la production suffit à la consommation ca c est une vraie folie .

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

189.5 +0.84%
220.92 -0.55%
5133.91 -0.76%
39.56 +0.56%
1.54 -0.65%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.