Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La lettre Auto K7 observe un tassement du marché automobile

Reuters16/09/2013 à 15:41

TASSEMENT DES VENTES DE VOITURES NEUVES CET ÉTÉ, SELON LA LETTRE AUTO K7

PARIS (Reuters) - Les commandes de voitures neuves en France se sont tassées cet été, écrit lundi la lettre Auto K7, confirmant la perspective d'une stabilisation du marché automobile, mais à un niveau très bas.

Selon la publication spécialisée, dont Reuters a obtenu une copie, les commandes ont reculé en juillet-août de 2,5% par rapport à la période identique de 2012. En juin, elles avaient signé leur première hausse (+2%) depuis huit mois, après avoir baissé en avril et en mai de 0,5% et 3% respectivement.

Du côté des constructeurs français, Dacia, la marque low cost du groupe Renault, a tiré son épingle du jeu avec une hausse de 2% des commandes cet été, tandis que la marque Renault a accusé un léger recul de 1%.

"Dacia confirme mois après mois son rôle de béquille du groupe Renault", commente la publication. "La légère baisse des prises de commandes du Losange est compensée par l'augmentation des ventes de la marque franco-roumaine en juillet (+4,2%) et en août (+0,4%)."

Les commandes de Renault ont néanmoins bien résisté grâce aux dernières nouveautés Captur et Clio 4, mais aussi à la Zoé électrique. La lettre Auto K7 précise cependant que le comparatif était favorable, puisque l'été 2012 avait été très mauvais, et qu'en période de lancement les constructeurs ont tendance à doper artificiellement leur performance commerciale en immatriculant des véhicules de démonstration.

Même constat chez Fiat (+52%) où cette politique ne doit pas faire oublier une fréquentation inférieure à la normale dans les concessions, même pour une période d'été.

Peugeot a vu ses commandes reculer de 7% malgré le bon démarrage du 2008 et Citroën de 8% malgré le lancement du nouveau C4 Picasso.

Chez Volkswagen, les commandes ont rebondi de 8% grâce à un effet de base favorable, aux offres de crédit gratuit mais aussi à un début de décollage de la Up!, la petite citadine de VW qui peine à trouver son public en France.

Chez les constructeurs haut de gamme, Mercedes a enregistré une hausse de 6% de ses commandes, l'effet du blocage momentané des immatriculations dans le cadre du litige avec les autorités françaises sur le liquide de climatisation utilisé n'ayant pas dégarni le portefeuille de la marque.

Au dernier salon de l'automobile de Francfort, les constructeurs ont dit attendre une stabilisation du marché européen au second semestre suivie d'une légère reprise en 2014. Cette année, les ventes sont attendues en baisse de 5% environ en Europe et de 8% en France.

La Lettre Auto K7 s'appuie sur une enquête auprès de 34 groupes de distribution automobile qu'elle pondère en fonction de la part de marché des principales marques sur les douze derniers mois.

Gilles Guillaume et Laurence Frost, édité par Jean-Michel Bélot

Mes listes

valeur

dernier

var.

12.61 +0.08%
5614.51 -0.13%
0.34 -6.85%
1.177 0.00%
11.108 0.00%
130.65 -4.57%
204.65 -0.29%
8.1 +1.25%
20.04 -1.91%
110 -0.54%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.