Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La fusion Lafarge-Holcim se traduira par des cesions d'actifs

Reuters07/04/2014 à 17:11

RPT-LAFARGE ET HOLCIM OFFICIALISENT LEUR UNION

par Matthieu Protard et Natalie Huet

PARIS (Reuters) - Les deux leaders mondiaux du ciment, le français Lafarge et le suisse Holcim, ont officialisé lundi leur union qui se traduira par des cessions d'actifs, principalement en Europe, pour répondre aux exigences liées aux règles de la concurrence.

Les deux groupes, dont le chiffre d'affaires combiné atteint 32 milliards d'euros, ont fait savoir que le montant des cessions représenterait entre 10% et 15% de l'Ebitda (résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) de la nouvelle entreprise dont le siège sera en Suisse.

Faisant suite aux rumeurs de fusion, Lafarge et Holcim avaient confirmé vendredi être en discussions avancées en vue d'un rapprochement.

Lors d'une conférence téléphonique, Bruno Lafont, le PDG de Lafarge, a indiqué qu'aucune fermeture d'usines n'était prévue dans le cadre de cette alliance dont les synergies annuelles atteindront 1,4 milliard d'euros.

"Nous allons entrer dès maintenant en discussion avec la Commission européenne et les autres autorités de concurrence dans un esprit constructif et nous avons confiance dans l'aboutissement rapide de ces négociations", a souligné Bruno Lafont, qui deviendra le directeur général du nouveau groupe Lafarge-Holcim.

"La qualité et la taille des actifs à céder sont vraiment très élevées. Cela garantit leur attractivité pour des acquéreurs potentiels et ça donne aussi confiance dans notre capacité à faire ces désinvestissements", a souligné le PDG de Lafarge. "Il n'y a pas de fermetures d'usines qui sont associées à cette transaction."

DES CESSIONS SURTOUT EN EUROPE

A la Bourse de Paris, l'action Lafarge, qui avait grimpé vendredi de près de 9% suite aux rumeurs de fusion, gagne 3,42% à 66,23 euros à 09h40 tandis qu'au même moment à Zurich, le titre Holcim bondit de 4,55% (83,90 francs suisses).

Selon les calculs des analystes de Natixis, sur la base d'un multiple de valorisation de huit fois l'Ebitda, les cessions pourraient atteindre entre 5 et 8 milliards d'euros.

Rolf Soiron, l'actuel président du groupe Holcim, a souligné que les deux tiers de ces cessions toucheront l'Europe.

Cette alliance, qui doit notamment permettre aux deux groupes de faire face à la cherté des prix de l'énergie, a été approuvée à l'unanimité des conseils d'administration des deux groupes ainsi que par leurs grands actionnaires, comme le Groupe Bruxelles Lambert (GBL), premier actionnaire de Lafarge avec 21% du capital.

Le Groupe Bruxelles Lambert a d'ailleurs fait savoir qu'il apporterait l'intégralité de ses titres Lafarge à l'offre publique d'échange (OPE) qui sera lancée par Holcim.

Cette OPE se fera sur la base d'une action Holcim pour une action Lafarge.

La nouvelle entité sera cotée sur les Bourses de Zurich et Paris, ont encore fait savoir Lafarge et Holcim.

La conclusion de l'opération est attendue au premier semestre 2015.

(Avec Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.