1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La France veut renforcer les liens économiques avec la Turquie
Reuters17/08/2018 à 21:05

    PARIS, 17 août (Reuters) - Le ministre français de
l'Economie a déclaré vendredi vouloir renforcer les liens
économiques entre Paris et la Turquie à l'heure où Washington
menace Ankara d'imposer de nouvelles sanctions, accentuant les
tensions entre les deux pays. 
    "Entretien constructif avec mon homologue turc Berat
Albayrak, à la suite de l'entretien entre Emmanuel Macron et (le
président turc) Recep Tayyip Erdogan. Nous voulons renforcer les
liens économiques entre la France et la Turquie", a écrit Bruno
Le Maire sur Twitter.
    Berat Albayrak a fait savoir par communiqué que les deux
ministres avaient discuté des sanctions américaines contre la
Turquie et accepté d'agir ensemble pour y répondre. Ils ont
également décidé de se rencontrer à Paris le 27 août. 
    Leurs voix s'ajoutent à celle d'Emmanuel Macron, qui a
rappelé jeudi à Recep Tayyip Erdogan, lors d'une entretien
téléphonique, "les liens économiques et commerciaux forts entre
l'Union européenne et la Turquie et souligné son attachement à
une Turquie stable et prospère".  
    Le refus d'Ankara de libérer un pasteur évangélique
américain, détenu pendant 20 mois à Izmir avant d'être assigné à
résidence en juillet dernier, a provoqué une crise diplomatique
entre la Turquie et les Etats-Unis. 
    Washington a menacé vendredi d'imposer de nouvelles
sanctions économiques si le pasteur n'est pas remis en liberté.
Donald Trump a déjà annoncé la semaine dernière que les droits
de douane sur l'acier et l'aluminium turcs importés aux
Etats-Unis seraient doublés.   
    Ankara a répliqué en relevant les tarifs douaniers de
certains produits américains.  
    Ce contentieux a accentué la chute de la livre turque sur
les marchés des changes, conduisant la banque centrale à
annoncer un plan de soutien de la devise nationale.

 (Caroline Pailliez, édité par Tangi Salaün)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

42.24 -0.44%
65.405 +0.12%
5160.52 -0.16%
1.13514 +0.11%
25.04 -0.54%

Les Risques en Bourse

Fermer