Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La France n'attire plus l'Amérique

Boursorama 23/10/2014 à 19:09

La France ne suscite plus l'intérêt des investisseurs américains. De profondes réformes seraient à entreprendre pour inverser la tendance.

Seuls 12% des chefs d'entreprises américains voient un intérêt à investir en France, dévoile l'Amcham, la Chambre de commerce américaine en France. Un très mauvais chiffre, qui atteignait 56% il y a trois ans.

Législation complexe, coût du travail et forte fiscalité : la France ne colle pas à l'idéal américain. Les chefs d'entreprise d'outre-Atlantique ne seraient plus que 12% cette année à considérer la France comme un pays intéressant pour y développer leur activité. Un chiffre qui traduit également la stagnation des perspectives macroéconomiques du pays.

Des atouts insuffisants

La France ne manque pourtant pas d'atouts. Ses infrastructures et le niveau de qualification de sa main d'œuvre sont d'une rare qualité par rapport à de nombreux autres pays. On peut aussi penser à l'« art de vivre » français, qui fait l'image du pays à l'étranger et suscite des convoitises plus ou moins fondées.

Cependant, cela ne suffit plus pour compenser les lourdeurs françaises. Le rapport souligne « l'urgence qu'il y a à améliorer la fiscalité et la législation du travail dans le pays ». Les rigidités du marché de l'emploi expliqueraient notamment que seuls 21% à 24% des investisseurs américains en France envisageraient d'augmenter leurs effectifs.

« 80% ne recommanderaient pas la France à des collaborateurs »

L'aspect le plus préoccupant de l'étude tient au désamour des chefs d'entreprise américains déjà installés en France. Ceux-ci, qui ont pris la décision de venir dans l'Hexagone et connaissent donc bien le pays, ne recommandent plus le pays comme une opportunité d'investissement.

L'étude affirme ainsi : « plus de 80% des répondants ne recommanderaient pas la France à des collaborateurs étrangers".

La France perd donc de son pouvoir d'attraction alors que le Royaume-Unis et l'Allemagne résistent mieux à ce phénomène. Selon l'étude, « l'écart d'attractivité de la France se creuse par rapport à ses principaux voisins européens ».

5 solutions proposées par l'Amcham

L'Amcham n'hésite pas à prendre position en recommandant cinq changements à effectuer pour améliorer l'attractivité française :

- « Réformer en profondeur le marché du travail »

- « Assurer une plus grande stabilité et prévisibilité de l'environnement fiscal »

- « Réduire le poids global de la fiscalité »

- « Accélérer la dynamique de simplification administrative »

- « Consolider les atouts structurels de notre pays »

Un vaste programme de réformes simples à formuler, mais sans doute plus complexes à mettre en œuvre.

Xavier Bargue

Mes listes

valeur

dernier

var.

9.13 +1.97%
0.366 -8.50%
7.0401 +0.84%
72.67 +0.79%
74.37 +1.28%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.