Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La France déplore la décision turque au sujet de Sainte-Sophie
Reuters11/07/2020 à 09:19

PARIS, 11 juillet (Reuters) - La France a déploré dans la nuit la décision du Conseil d'Etat turc de modifier le statut de musée de l'ex-basilique Sainte-Sophie d'Istanbul et le décret du président Recep Tayyip Erdogan qui rétablit son statut de mosquée.

"Ces décisions remettent en cause l'un des actes les plus symboliques de la Turquie moderne et laïque. L'intégrité de ce joyau religieux, architectural et historique, symbole de la liberté de religion, de tolérance et de diversité, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, doit être préservée", dit le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Les premières prières auront lieu le 24 juillet à Sainte-Sophie, a précisé vendredi Recep Tayyip Erdogan, soulignant que le monument resterait ouvert aux musulmans, aux chrétiens et aux étrangers.

Une heure avant la signature de son décret, la plus haute juridiction administrative turque avait abrogé celui de 1934, pris par le gouvernement de Mustafa Kemal, qui transformait l'édifice en musée.

Selon le chef de l'Etat, la Turquie a exercé son droit souverain en le convertissant en mosquée et les critiques suscitées par cette décision portent atteinte à l'indépendance du pays. Outre la France, les Etats-Unis, l'Union européenne et la Russie ont exprimé leur inquiétude.

(Jean-Philippe Lefief)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3182284
    11 juillet18:01

    Pays sous développé sous Erdogan, l'islam enfonce les turcs d'où Ataturk le grand les en avaient sortis. Rappel : les mosquées du proche orient ont leur forme parce qu'ils ont copié sur la cathédrale Sainte Sophie.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4889.52 +0.09%
3.6 +1.12%
1.17885 0.00%
32.795 -0.76%
44.65 -1.04%

Les Risques en Bourse

Fermer