Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Française AM lance deux fonds à échéance

Newsmanagers05/04/2012 à 14:00
(NEWSManagers.com) - Partant du constat que les périodes de grande volatilité sur les marchés obligataires sont propices aux fonds à échéance, La Française AM a présenté, vendredi 30 mars, les grandes lignes de deux nouveaux fonds de ce type - à horizon 2017 - qui viennent compléter sa gamme.

Le premier, LFP Rendement Emergent 2017, est composé exclusivement de titres souverains émis par des pays émergents au sens large du terme (Amérique latine, Asie et Europe de l'Est). En pratique, les investissements ont débuté il y a une semaine et le portefeuille, couvert contre le risque de change, est composé d'ores et déjà d'une vingtaine de lignes. L'équipe de gestion présente actuellement un taux de rendement de 6,30 %.
Interrogé sur les risques liés à l'univers d'investissement, Thomas Fallon, responsable Gestion Emergents à La Française des Placements a insisté sur le fait que le taux de défaut de l'ensemble de ces pays était historiquement faible. " De l'ordre de 3 %" , a-t-il relevé . En outre, le responsable a rappelé qu'en 1995, un seul pays émergent était noté " investment grade" ? la Pologne en l'occurrence ? tandis qu'ils sont désormais 35 environ à bénéficier de cette notation." Et le gisement en termes d'émissions est beaucoup plus large que dans le passé" , a-t-il relevé.

De son côté, le second fonds à échéance - LFP Rendement 2017 - est uniquement investi sur le marché " high yield" européen. Et cette fois, la gestion table sur un rendement actuel de 6,75 %.

Dans les deux cas, l'objectif de ces OPCVM est de répondre aux attentes des investisseurs, en les rassurant du fait de la présence d'une échéance contrairement aux fonds dits ouverts. A ce propos, Patrick Rivière, directeur général de La Française AM, a expliqué que des droits acquis au fonds avaient été prévus. " Ils résultent d'une récente doctrine de l' Autorité des Marchés Financiers qui est sans doute liée à l'engouement des investisseurs pour les fonds a échéance" , a t-il précisé. Considérant que les sorties et entrées en cours peuvent nuire aux porteurs d'origine, l' AMF préconise l'instauration de pénalités en cas d'investissement ou de désinvestissement durant la vie du fonds. Dans ce cadre, sur les deux nouveaux fonds, les souscripteurs sont exonérés de droits d'entrée durant la période de souscription fixée jusqu'au 30 juin prochain. En cas d'investissements ultérieurs, 0,5 % seront acquis au fonds ? et donc aux porteurs restants. Enfin, des droits de sortie sont également prévus : de 1 %, il seront néanmoins dégressifs en fonction de la maturité du fonds - et seront nuls la dernière année.

En matière de distribution des fonds, Patrick Rivière a confirmé que l'heure était aux fonds " flagships" pour une multitude de raisons ? notamment pour des questions de ratio d'emprise pour les investisseurs institutionnels. A ce titre, le dirigeant a annoncé que sa maison s'apprêtait à déposer un dossier pour lancer un fonds investi en actions européennes thématique . Il s'agirait d'un master-feeder de type Ucits IV avec un master de droit français, et un feeder de droit luxembourgeois. Ce qui serait une première, selon Patrick Rivière.

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.