Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La fragile trêve commerciale porte encore les actions

Reuters29/08/2018 à 10:17

LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN HAUSSE

par Patrick Vignal

* Les indices européens légèrement dans le vert
* Les tensions commerciales n'ont pas disparu
* Le calme revient sur le marché des changes
 * La Chine évoque des risques pesant sur sa croissance

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes montent prudemment mercredi en début de séance, toujours soutenues par une fragile éclaircie sur le front commercial, deux jours après l'accord conclu entre le Mexique et les Etats-Unis.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,18% à 5.494,77 points vers 07h55 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,17% et à Londres, le FTSE avance de 0,11%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,1%, le FTSEurofirst 300 de 0,18% et le Stoxx 600 de 0,21%.Les craintes concernant les tensions commerciales n'ont cependant pas disparu, soulignent les analystes de JPMorgan, qui rappellent que Donald Trump menace d'annoncer le 5 septembre des taxes pour 200 milliards de dollars d'importations supplémentaires en provenance de Chine faute d'accord avant cette date avec Pékin.

En pointe en début de semaine, les indices boursiers européens des secteurs sensibles aux questions commerciales ralentissent déjà puisque les ressources de base et l'automobile ne progressent plus que de 0,16% chacun.

Ces deux compartiments sont affectés en outre par l'avertissement lancé par les autorités chinoises qui ont fait état de risques accrus pour la croissance de la deuxième économie du monde au second semestre 2018.

L'indice composite de la Bourse de Shanghai a perdu 0,31% dans le sillage de ces annonces.

Ailleurs en Asie, le Nikkei à la Bourse de Tokyo a gagné 0,15%, l'indice s'étant heurté à la résistance des 23.000 points. L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) avance de 0,16%.

LES PRÉVISIONS DE PERNOD RICARD DÉÇOIVENT

En Bourse en Europe, Pernod Ricard perd 2,13%, la plus forte baisse du CAC 40, après une prévision de croissance de son bénéfice inférieure aux attentes des analystes.

Toujours à Paris, le spécialiste des paiements Ingenico cède 6,54%, le plus net repli du SBF 120, un trader évoquant des craintes autour d'une concurrence d'Amazon dans le paiement mobile au Japon.

La tendance dans les premiers échanges est animée en outre par les changements de recommandation avec notamment un recul de 4,56% à Madrid pour Inditex, le propriétaire de la marque Zara, après une dégradation par Morgan Stanley de son conseil sur la valeur.

A Wall Street, les grands indices ont fini de justesse dans le vert mardi soir, à l'issue d'une séance hésitante, le marché ayant été tenté par des prises de bénéfices après avoir salué l'accord de libre-échange conclu lundi par les Etats-Unis et le Mexique.

Les contrats à terme suggèrent une ouverture en hausse modérée mais la tendance pourrait évoluer avec la publication, une heure avant l'ouverture, d'une deuxième estimation de la croissance de l'économie américain au deuxième trimestre (12h30 GMT).

La séance est peu animée sur le marché des changes, où l'indice dollar reprend quelques couleurs après avoir touché mardi un plus bas d'un mois. L'euro cède un peu de terrain, sous le seuil de 1,17, après un pic à 1,1733 mardi.

Les cambistes ont pris acte de la détérioration inattendue, pour le deuxième mois d'affilée, du moral des consommateurs allemands à l'approche du mois de septembre, selon l'indice de l'institut GfK.

Peu de variation également du côté du marché pétrolier où les cours du brut sont tiraillés entre les craintes d'une baisse de la production iranienne dans la perspective des prochaines sanctions américaines, un facteur de soutien, et l'augmentation de la production des pays non-membres de l'Opep qui pèse sur les prix.

Le baril de Brent se situe juste sous les 76 dollars et le baril de but léger américaine (WTI) avoisine 68,50 dollars.

(Édité par Juliette Rouillon)

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.6 +11.11%
1.07 -3.60%
2.29 0.00%
0.302 -0.98%
37.85 -0.04%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.