Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

DOW JONES INDUSTRIAL AVERAGE

24 322.34Pts
+0.99% 
Ouverture théorique 0

US2605661048 DJI

Index Ex données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    24 128.72

  • clôture veille

    24 083.83

  • + haut

    24 402.46

  • + bas

    24 128.72

  • +haut 12 derniers mois

    26 616.71

  • +bas 12 derniers mois

    20 553.45

  • volume

    384 657 090

  • dernier échange

    26.04.18 / 22:20:01

  • + Alerte

  • + Liste

    Ajouter DOW JONES INDUSTRIAL AVERAGE à mes listes

    Fermer

La Fed n'est plus "patiente" mais pas pressée pour autant

Reuters18/03/2015 à 22:07

* La référence a la patience n'est plus dans le communiqué * Nous ne serons pas impatients, dit Yellen * La Fed a revu en baisse ses prévisions économiques * Le dollar cède du terrain et Wall Street monte (Actualisé avec précisions, réactions) par Michael Flaherty et Howard Schneider WASHINGTON, 18 mars (Reuters) - La Réserve fédérale américaine a franchi mercredi un pas de plus vers la première hausse de ses taux d'intérêt depuis 2006 en supprimant toute référence à une attitude "patiente" mais elle a revu en baisse ses prévisions de croissance et d'inflation et les marchés parient désormais sur un premier resserrement en septembre. Wall Street était en forte hausse après ces annonces tandis que le rendement des obligations d'Etat américaines à dix ans tombait sous 2% et que le dollar cédait du terrain, les nouvelles prévisions plaidant, aux yeux des investisseurs, contre une hausse de taux dès juin. L'euro est ainsi repassé au-dessus de 1,08 dollar EUR= , gagnant jusqu'à plus de 2% face au billet vert. "C'est globalement ce qu'on attendait même si certains craignaient peut-être un discours plus dur de la Fed, ce qui explique le rally auquel on assiste maintenant, puisqu'elle n'a pas évoqué de moment précis pour le relèvement des taux", a commenté John Carey, gérant de Pioneer Investment Management. Dans le communiqué publié à l'issue d'une réunion de deux jours, le Federal Open Market Committee (FOMC) de la Fed a répété que la situation de l'emploi aux Etats-Unis continuait de s'améliorer mais il a aussi pris acte du ralentissement récent de la croissance économique. "Le comité estime qu'il sera approprié de relever l'objectif de taux des fonds fédéraux quand il aura observé une nouvelle amélioration du marché du travail et qu'il sera raisonnablement confiant dans le retour de l'inflation vers son objectif de 2% à moyen terme", a déclaré la Fed dans son communiqué. Le FOMC n'exclut donc pas totalement la possibilité d'une hausse de taux en juin, mais la présidente de la banque centrale, Janet Yellen, s'est employée lors d'une conférence de presse à nuancer cette probabilité. Elle a exclu un resserrement de la politique monétaire dès la réunion d'avril et évoqué simplement la possibilité d'une hausse lors des réunions "suivantes" avant d'ajouter: "La modification, aujourd'hui, de nos indications ne doit pas être interprétée comme le fait que nous avons décidé du moment de cette hausse." "En d'autres termes, le simple fait que nous ayons supprimé le mot 'patient' du communiqué ne signifie pas que nous serons impatients", a-t-elle poursuivi. DES PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES REVUES EN BAISSE Jusqu'à présent, la Fed répétait à chacune de ses réunions qu'elle adopterait une attitude patiente en matière de politique monétaire. L'abandon de cette référence s'accompagne toutefois d'une révision à la baisse des prévisions économiques de la Fed qui traduisent son évaluation prudente de la conjoncture. "La Fed est toujours sur la voie d'une hausse mais le rythme de cette hausse est ralenti du point de vue des anticipations de marché", note John Derrick, directeur de la recherche d'U.S. Global Investors. La banque centrale a notamment revu en baisse ses prévisions d'inflation et elle a nettement réduit, dans ses nouvelles prévisions, ses hypothèses d'évolution des taux, surnommées les "dot plots". Le contexte économique des dernières semaines a été mitigé: si les créations d'emploi, la demande privée et la croissance dans son ensemble continuent d'évoluer favorablement, la chute des cours du pétrole et l'envolée du dollar pourraient freiner l'inflation et l'empêcher de remonter rapidement vers l'objectif de 2% que s'est fixé la Fed. Le prix du baril de brut léger américain (WTI) a chuté ces derniers mois et le dollar s'est apprécié de plus de 20% depuis un an face aux autres grandes devises internationales, ce qui fait baisser les prix à l'importation. Le taux des "fed funds", le principal instrument de politique monétaire de la Réserve fédérale, est à son plus bas historique depuis décembre 2008 et sa dernière hausse remonte à juin 2006. A l'époque, confronté à la vigueur du marché immobilier et de la croissance, le FOMC l'avait porté à 5,25%. Les investisseurs sont désormais partagés sur le moment que choisira la Fed pour entamer le relèvement de ses taux mais les contrats à terme sur les taux des "fed funds" suggéraient mercredi soir une première hausse en septembre. * Le communiqué de la Fed (en anglais): ID:nFOMIEEB3M * Les nouvelles prévisions de la Fed: ID:nFOMIEEB3N (Marc Angrand pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.