1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La FAA voit Boeing soumettre bientôt la réparation du 737 MAX
Reuters15/05/2019 à 20:48

    DALLAS, 15 mai (Reuters) - Dan Elwell, le directeur général
par intérim de la Federal Aviation Administration (FAA),
l'autorité américaine de l'aviation civile, a déclaré mercredi
devant des élus qu'il pensait que Boeing  BA.N  allait
prochainement soumettre pour approbation la mise à jour d'un
logiciel de son avion 737 MAX pointé du doigt dans deux crashs
mortels.
    Le logiciel anti-décrochage MCAS du Boeing 737 MAX a été mis
en cause dans deux accidents qui se sont succédé en octobre en
Indonésie puis le 10 mars en Ethiopie, faisant 356 morts au
total. L'avionneur américain espère convaincre les régulateurs
mondiaux que son appareil, cloué au sol depuis le crash du mois
dernier, peut maintenant reprendre les airs.
    Soixante-sept pour cent de la cinquantaine de compagnies qui
exploitent le Boeing 737 MAX ont testé par simulateur le
logiciel mis à jour, a dit il y a un plus d'un mois Boeing.
 
    Gary Kelly, directeur général de Southwest Airlines, a dit
dans la journée que Boeing avait commis des erreurs qui doivent
être réparées tout en ajoutant avoir bon espoir de voir le 737
MAX reprendre du service cet été.
    Lors d'une audition devant le Congrès, Dan Elwell a dit
s'attendre à un point de Boeing sur son logiciel "la semaine
prochaine ou un peu après", ajoutant que la FAA n'autoriserait
l'avion à reprendre ses vols que quand "cela ne posera plus
aucun problème de sûreté".
    Il a également dit que Boeing n'aurait pas dû attendre 13
mois avant de dire à la FAA qu'il avait par mégarde rendu
optionnelle une alarme alertant les pilotes d'un décalage des
données de vol.
    Dan Elwell s'est dit "préoccupé par ce délai. "Nous allons
examiner ce point. Treize mois, c'est trop long".
     La FAA a annoncé fin avril la tenue d'une réunion le 23 mai
avec des représentants d'autres régulateurs au sujet du Boeing
737 MAX  

 (David Shepardson, Benoit Van Overstraeten pour le service
français)
 

Valeurs associées

NASDAQ -1.17%
NYSE +1.24%
NASDAQ -0.21%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5316.51 +0.67%
16.88 +0.48%
1.12023 0.00%
69.3 +1.91%
24.655 +0.22%

Les Risques en Bourse

Fermer