1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La droite allemande envisage des recours contre le mariage gay
Reuters03/07/2017 à 13:16

    BERLIN, 3 juillet (Reuters) - Certains députés conservateurs 
estiment que la légalisation du mariage homosexuel, entérinée 
vendredi par le Bundestag, est contraire à la Constitution 
allemande, et pourraient engager des recours pour la faire 
invalider, rapporte lundi la presse allemande. 
    Cette légalisation a été le fruit de tractations politiques 
entre les conservateurs de la chancelière Angela Merkel et trois 
partis qui ont fait de cette question une condition pour pouvoir 
éventuellement former une coalition avec le centre droit après 
les élections législatives du 24 septembre. 
    Le texte de loi approuvé par le Bundestag devrait être signé 
et acquérir force de loi après le 7 juillet mais il provoque 
déjà une levée de boucliers au sein du bloc conservateur.  
    Angela Merkel elle-même a voté contre, vendredi, mais le 
texte sur le "mariage pour tous" n'en a pas moins été adopté par 
393 voix pour, 226 contre et quatre abstentions. 
    Un groupe de députés de l'Union chrétienne-sociale (CSU, 
formation bavaroise partenaire de la CDU de Merkel) envisage 
d'introduire un recours devant la Cour constitutionnelle 
fédérale, écrit le journal Die Welt. 
    La formation AfD (Alternative pour l'Allemagne, extrême 
droite) envisage elle aussi de contester la constitutionnalité 
de la loi. "Je suis favorable à une telle démarche", a déclaré 
Alexander Gauland, tête de liste de l'AfD pour les législatives, 
au Bild am Sonntag. 
    Johannes Singhammer, vice-président CSU du Bundestag, dit 
avoir conseillé au gouvernement du Land de Bavière de porter 
l'affaire devant la Cour constitutionnelle. 
    Quant au ministre de l'Intérieur, Thomas de Maizière (CDU), 
qui a voté contre la légalisation, sa formation de juriste 
l'incline à penser qu'il aurait fallu au préalable amender la 
Constitution. 
 
 (Michelle Martin, Eric Faye pour le service français, édité par 
Gilles Trequesser) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer