Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BP

588.40GBX
-0.74% 
valeur indicative 6.71 EUR
Ouverture théorique 592.00

GB0007980591 BP.

LSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    592.00

  • clôture veille

    592.80

  • + haut

    593.30

  • + bas

    584.80

  • volume

    51 910 985

  • valorisation

    11 734 128 MGBX

  • capital échangé

    0.26%

  • dernier échange

    22.05.18 / 17:50:23

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    444.75

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter BP à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BP à mes listes

    Fermer

La demande pétrolière augmentera jusqu'en 2040, d'après le rapport annuel BP

Reuters25/01/2017 à 17:11

LA DEMANDE PÉTROLIÈRE DEVRAIT AUGMENTER JUSQU'EN 2040

par Ron Bousso

LONDRES (Reuters) - La demande pétrolière mondiale continuera à croître jusque dans les années 2040 en raison d'une consommation accrue de produits à base de plastique et malgré le développement rapide de la voiture électrique, estime BP dans son rapport annuel sur les perspectives énergétiques publié mercredi.

Dans cet Energy Outlook qui fait référence, le groupe pétrolier britannique estime que les réserves de pétrole exploitable, qu'il chiffre à 2.600 milliards de barils, sont suffisantes pour répondre deux fois à la demande jusqu'en 2050.

Selon les prévisions de BP, l'augmentation de la demande sur la période, qui est de 1 million de barils par jour actuellement, devrait ralentir pour tomber à 400.000 bpj à l'horizon 2035, année où la consommation atteindra environ 110 millions de bpj.

La demande continuera à augmenter jusque dans les années 2040, estime Spencer Dale, l'économiste en chef de BP. En raison de la force croissance économique des pays en développement d'Afrique et d'Asie, la consommation de plastique et de fibres textiles fabriquées à partir du pétrole alimentera la hausse de la demande globale.

"L'essentiel de la croissance n'est pas lié aux transports (...) mais plutôt au fait que le pétrole est une matière première pour d'autres produits, notamment dans la pétrochimie et le textile", explique Spencer Dale.

Malgré l'amélioration de l'efficacité énergétique des moteurs à essence et la multiplication par 100 du nombre de véhicules électriques, la demande pétrolière globale liée à l'automobile devrait passer de 19 millions de bpj en 2015 à 23 millions de bpj en 2035 parce que le parc automobile mondial va augmenter, estime le pétrolier. Le parc automobile électrique, qui devrait atteindre 100 millions de véhicules d'ici 2035, ne devrait représenter que 5 à 6% du parc total, estime BP.

L'an dernier, BP tablait sur 70 millions de véhicules électriques en 2035. Cette prévision a été relevée de 30 millions d'unités en raison notamment de la baisse du coût des batteries, explique Spencer Dale.

Sur le plan de l'environnement, BP anticipe un ralentissement marqué de l'augmentation des émissions de dioxyde de carbone sur les 20 prochaines années. Ces émissions, qui augmentent de 2,1% par an actuellement, ne devraient plus progresser que de 0,6% par an, ce qui représenterait le taux d'augmentation le plus faible depuis 1965. Au total, les émissions de CO2 augmenteront de 13% entre maintenant et 2035.

(Danielle Rouquié pour le service français)

Valeurs associées

BP
-0.74%
-0.33%

Mes listes

valeur

dernier

var.

187.16 -0.25%
0.808 +3.06%
1.177 -0.12%
37.738 +0.14%
1308.7 +0.02%
7.28 +0.44%
10.12 +1.20%
41.72 +0.77%
24.4 +1.04%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.