Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

HITACHI LTD

6.07EUR
+0.17% 

JP3788600009 HIA1

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    6.07

  • clôture veille

    6.06

  • + haut

    6.07

  • + bas

    6.07

  • volume

    0

  • valorisation

    29 339 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    25.06.18 / 08:01:47

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur HITACHI LTD

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter HITACHI LTD à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter HITACHI LTD à mes listes

    Fermer

La cyberattaque au "rançongiciel" continue de sévir en Asie

Reuters15/05/2017 à 07:47
 (Actualisé avec Japon, précisions à Hong Kong) 
    par Jeremy Wagstaff et Dustin Volz 
    SINGAPOUR/WASHINGTON, 15 mai (Reuters) - Les gouvernements 
et des entreprises de pays d'Asie ont signalé lundi des 
perturbations liées au virus WannaCry, susceptibles de se 
multiplier dans le monde à mesure que les employés, de retour au 
travail, allument leurs ordinateurs et consultent leurs 
courriels. 
    Le "rançongiciel", qui a bloqué vendredi plus de 200.000 
ordinateurs dans 150 pays, s'est principalement répandu par le 
biais de messages malveillants, et a affecté des usines, des 
hôpitaux, des commerces et des écoles du monde entier. 
  
    "La plupart des attaques arrivent par courriel, aussi y 
a-t-il de nombreux 'champs de mine' qui attendent dans les 
boîtes de réception des gens", estime Michael Gazeley, directeur 
d'une société hongkongaise de cybersécurité, Network Box. 
    Gazeley a ajouté que ses services avaient découvert une 
nouvelle version du "vers", qui n'attire pas les victimes par 
des e-mails malveillants. Au lieu de cela, il charge des scripts 
dans les sites internet piratés, où les usagers qui cliquent sur 
un lien malveillant voient leurs ordinateurs directement 
infectés. 
    En Chine, le géant de l'énergie PetroChina  601857.SS  a 
annoncé lundi que les systèmes de paiement de certaines de ses 
stations-service avait été touchés, mais a ajouté avoir réussi à 
restaurer la plupart d'entre eux. 
    Plusieurs acteurs gouvernementaux chinois, notamment la 
police et les autorités chargées de la circulation, ont dit 
avoir été affectés, selon des billets publiés sur des 
plate-formes de micro-blogging officielles. 
    Le journal en langue anglaise China Daily a annoncé qu'au 
moins 200.000 ordinateurs avaient été infectés en Chine, en 
particulier dans des écoles et des universités, d'après des 
estimations de la société technologique chinoise Qihoo 360. 
     
    HITACHI TOUCHÉ AU JAPON 
    Tous les systèmes de la Bourse de Hong Kong fonctionnent 
normalement, a déclaré un porte-parole de la place financière, 
l'une des plus importantes de la région. 
    Au Japon, la police nationale a signalé que les 
cyberattaques avaient touché dimanche un hôpital et un 
particulier. Le conglomérat industriel Hitachi  6501.T  a 
déclaré quant à lui que la cyberattaque avait affecté dans une 
certaine mesure ses systèmes au cours du week-end, les usagers 
ne pouvant plus, dans certains cas, recevoir ni envoyer de 
courriels, ni ouvrir les pièces jointes. Le problème n'était 
toujours pas résolu lundi, a ajouté le conglomérat. 
    Les entreprises ont demandé à leurs employés de ne pas 
cliquer sur les pièces jointes, ni sur les liens transmis par 
des courriels suspects. Une école en Corée du Sud a interdit à 
ses élèves de se rendre sur internet. 
    Le gouvernement taïwanais semble avoir échappé à 
l'infection, notamment grâce à des règles obligeant tous les 
services de l'Etat à installer les mises à jour informatiques à 
mesure qu'elles deviennent disponibles. 
    Microsoft a réactivé le mois dernier et vendredi une mise à 
jour permettant de réparer la faille qui a permis au virus de se 
disséminer dans les réseaux 
    La présidence sud-coréenne a annoncé lundi que neuf cas 
d'infection avait été détectés dans le pays, sans fournir 
davantage de précision. 
    En Australie, seules trois entreprises ont été affectées, 
tandis que la Nouvelle-Zélande semble avoir complètement échappé 
au virus. 
    En Indonésie, le plus grand centre de soins anti-cancer, 
l'hôpital Dharmais de la capitale Djakarta, a vu plusieurs 
dizaines de ses ordinateurs touchés par les cyberattaques, ce 
qui a occasionné des retards dans le traitement des patients. 
 
 (Julie Carriat et Eric Faye pour le service français) 
 

Valeurs associées

+0.17%
+0.16%
0.00%
+0.33%
-0.16%

Mes listes

valeur

dernier

var.

3.275 -1.50%
CGG
2.074 -3.80%
69.22 +0.30%
1.261 -3.15%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.