Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La croissance portugaise menacée par les mesures d'austérité

Reuters20/08/2013 à 20:15

LES MESURES D'AUSTÉRITÉ MENACENT LA CROISSANCE PORTUGAISE

par Andrei Khalip

LISBONNE (Reuters) - L'économie portugaise a renoué avec la croissance au deuxième trimestre, mais cette reprise reste fragile et pourrait être menacée par les coupes budgétaires drastiques imposées dans le cadre du plan de sauvetage international du pays.

Une équipe d'experts de la troïka - qui rassemble le Fonds monétaire international, la Commission européenne et la Banque centrale européenne - est attendue au Portugal à la fin du mois pour préparer la prochaine évaluation de la situation économique du pays.

De nombreux économistes estiment que le gouvernement profitera de cette occasion pour négocier un nouvel assouplissement des objectifs de déficit budgétaire fixés dans le cadre du plan d'aide.

Le produit intérieur brut (PIB) portugais est ressorti en hausse de 1,1% sur la période avril-juin par rapport aux trois premiers mois de l'année, ce qui a permis aux pays de sortir de deux années et demie de récession.

Toutefois, par rapport au deuxième trimestre 2012, l'économie portugaise s'est contractée de 2,0%. En sur l'ensemble de 2013, le PIB devrait enregistrer un repli de 2,0%.

"Cette croissance prouve qu'ils sont sur le bonne voie, bien que ce ne soit pas un chemin facile", estime Ralph Solveen, analyste chez Commerzbank.

Dans un contexte d'atonie de la demande intérieure, la reprise de l'activité économique est due principalement à une hausse des exportations - de chaussures, d'huile d'olives de carburants et de véhicules - mais rien ne garantit la pérennité de cette bonne tenue du commerce extérieur.

"(Malgré) une évolution positive des exportations et une demande intérieure un peu moins faible, le climat sous-jacent reste détérioré et je pense que la croissance sera moins élevée dans les trimestres à venir", note Giada Giani, économiste chez Citi.

LA FRAGILE CROISSANCE MENANCEE PAR LES COUPES BUDGETAIRES

Le gouvernement table sur une croissance annuelle de l'économie en 2014, ce qui serait une première 2009, mais "s'il poursuit son plan de réduction budgétaire, la croissance restera certainement négative l'année prochaine", prévient Giada Giani.

Le Portugal reste néanmoins pleinement déterminé à atteindre 4,7 milliards d'euros de coupes budgétaires d'ici 2014, comme convenu avec les bailleurs de fonds internationaux, avait cependant rappelé Miguel Poiares, ministre du Développement régional, durant le mois d'août.

Ces coupes doivent permettre au pays de respecter son engagement de ramener cette année son déficit budgétaire à 5,5% de son PIB puis à 4% en 2014.

Si elle risquent de menacer la timide reprise, ces coupes ont néanmoins comme objectif de permettre au pays de revenir intégralement se financer sur les marchés d'ici mi 2014.

Toutefois, ce retour paraît peu probable l'année prochaine en raison d'une croissance qui reste fragile et du niveau d'endettement du pays, selon RBC.

Le gouvernement de centre-droit exclut pour l'instant toute renégociation mais les réductions budgétaires drastiques imposées par le plan de sauvetage actuel ont été à l'origine d'une crise politique qui s'est soldée par la démission de deux ministres et le renforcement du poids du parti de droite CDS-PP au sein de la coalition au pouvoir.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.