Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La croissance de la Chine aurait ralenti à 7,5% au 2e trimestre

Reuters12/07/2013 à 10:57

LA CROISSANCE DE LA CHINE AURAIT RALENTI À 7,5% AU 2E TRIMESTRE

par Langi Chiang et Koh Gui Qing

PEKIN (Reuters) - La croissance chinoise a probablement décéléré encore au deuxième trimestre, mettant à l'épreuve la détermination du nouveau pouvoir à transformer en profondeur l'économie.

La statistique, publiée le 15 juillet à 02h00 GMT, devrait faire ressortir une croissance de 7,5% du produit intérieur brut (PIB) en avril-juin par rapport à la même période de 2012, selon l'estimation moyenne de 21 économistes interrogés par Reuters.

Au premier trimestre, la deuxième économie mondiale avait enregistré une croissance de 7,7%.

Les perspectives pour le reste de l'année seront encore moins favorables si le "crunch" inattendu du mois dernier sur le marché monétaire, qui a fait monter les taux d'intérêt à court terme à des niveaux jamais atteints, venait à se répercuter sur l'économie réelle.

Les nouveaux dirigeants du pays, le président Xi Jinping et le premier ministre Li Keqiang, souhaitent tourner la page de la croissance tous azimuts des trois dernières décennies pour recentrer l'économie sur la demande intérieure.

En conséquence, Pékin s'est abstenu de mener une politique de relance cette année, privilégiant une croissance plus lente mais liée à la consommation plutôt que d'encourager l'investissement financé par la dette.

OBJECTIF FRAGILE

Mais les choses pourraient changer, surtout si le marché du travail commence à montrer des signes de faiblesse susceptibles d'alimenter des tensions sociales.

"Avec la politique actuelle de réforme, la pression baissière sur l'économie va s'accentuer", estime Jianguang Shen, économiste chez Mizuho Securities Asia à Hong Kong. "Une augmentation du chômage et des créances douteuses sera inévitable."

Pékin vise une croissance de 7,5% pour l'ensemble de 2013, un objectif impressionnant par rapport aux autres grandes économies mondiales mais qui serait la plus mauvaise performance depuis 23 ans en Chine.

Et au vu du ralentissement de l'activité dans le secteur manufacturier, certains économistes se demandent si cet objectif ne va pas être manqué - ce qui n'est jamais arrivé dans l'histoire de la République populaire.

"Malgré les signes de stabilisation de l'activité, l'objectif de croissance reste fragile", juge ainsi Wang Tao, économiste en charge de la Chine chez UBS.

Publiés mercredi, les chiffres du commerce extérieur de juin témoignent du ralentissement de la croissance.

Les exportations ont reculé de 3,1%, leur plus forte baisse depuis janvier 2012, alors que les économistes les attendaient plutôt en hausse. Les importations ont également enregistré une baisse surprise, de 0,7%.

Selon une enquête Reuters, la croissance de la production manufacturière a probablement ralenti à 9,1% en juin après +9,2% en mai, tandis que l'investissement sur les six premiers mois de l'année a décéléré à 20,2% contre 20,4% en janvier-mai.

Dans le même temps, la croissance de la masse monétaire M2 continue elle aussi à ralentir.

Le Fonds monétaire international a revu en baisse mardi ses prévisions de croissance pour le pays, à 7,75% en moyenne en 2013 et 2014 - soit respectivement 0,25 et 0,50 point de pourcentage de moins que ses perspectives précédentes en avril.

Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand


Mes listes

valeur

dernier

var.

104.7 +1.01%
1.04 -3.17%
21.46 +0.09%
88 +0.23%
1.2 0.00%
0.88 +0.03%
11.31 0.00%
65.2 +0.56%
73.66 +0.08%
75.36 +1.59%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.