Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La croissance américaine dopée par le restockage au 3e trimestre

Reuters07/11/2013 à 18:09

LA CROISSANCE AUX ÉTATS-UNIS

par Lucia Mutikani

WASHINGTON (Reuters) - La croissance de l'économie américaine a dépassé les attentes au troisième trimestre grâce au mouvement de reconstitution des stocks des entreprises mais la consommation des ménages et l'investissement des entreprises peinent à se redresser, illustrant la fragilité de la reprise.

Le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 2,8% en rythme annualisé sur la période juillet-septembre, sa meilleure performance depuis le troisième trimestre 2012, après 2,5% au deuxième trimestre de cette année, a annoncé le département du Commerce.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un taux de croissance annualisé de 2,0%, leurs estimations s'échelonnant de 1,2% à 3,0%.

Les stocks des entreprises ont contribué à la croissance à hauteur de 0,83 point de pourcentage. En excluant les stocks, la croissance est ramenée à 2,0% annualisés après 2,1% sur avril-juin.

La croissance de la consommation des ménages et celle de l'investissement des entreprises ont nettement ralenti, à 1,5% et 1,6% respectivement, un mouvement qui valide a posteriori la décision de la Réserve fédérale de maintenir ses achats d'obligations à 85 milliards de dollars (63,5 milliards d'euros) par mois.

Les perspectives de croissance des Etats-Unis restant faibles, une réduction de ces achats, destinés à assurer le maintien de taux d'intérêt bas sur les marchés, n'est plus attendue avant l'an prochain.

"La Fed sait bien comment est calculé le PIB et elle va prendre acte de la tendance à la modération, qui est plus marquée que ce que suggère le chiffre global", explique Sam Bullard, économiste senior de Wells Fargo Securities.

"Elle prendra ça en considération. Cela ne change rien aux prévisions du marché pour le PIB du quatrième trimestre et pour les perspectives d'évolution de la politique de la Fed."

LE "SHUTDOWN" PÈSERA AU QUATRIÈME TRIMESTRE

Le ralentissement de la consommation s'explique en partie par la faiblesse de la demande d'énergie, l'été ayant été plus frais que les précédents. Mais le détail des statistiques montre aussi que la croissance du revenu disponible a ralenti à 2,5% au troisième trimestre et que le taux d'épargne a augmenté à 4,7%.

Le ralentissement de l'investissement des entreprises s'explique entre autres par la baisse des achats d'équipements, la première depuis un an.

Au premier semestre, l'économie américaine a enregistré une croissance de 1,8% en rythme annualisé, freinée par les mesures de réduction du déficit budgétaire.

Pour le quatrième trimestre, les économistes s'attendaient initialement à une accélération de la reprise mais le "shutdown", la fermeture pendant 16 jours en octobre de la plupart des administrations fédérales pour cause de blocage au Congrès sur le budget et la dette, risque fort d'avoir pesé sur l'activité.

Le PIB de juillet-septembre a aussi bénéficié d'une moindre croissance des importations, qui a limité le déficit commercial mais souligne aussi la faiblesse de la demande intérieure.

Parallèlement, les dépenses publiques ont augmenté pour la première fois depuis un an.

Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Mes listes

valeur

dernier

var.

84.335 +4.44%
102.48 -0.24%
61.58 0.00%
CGG
2.378 0.00%
4.222 -0.18%
1.175 -0.23%
101.16 -0.23%
RWE
20.12 -0.20%
0.165 0.00%
19.923 -0.15%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.