Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La crise aura des répercussions durables sur le crédit des entreprises françaises, prévient Moody's
AOF24/06/2020 à 17:02

(AOF) - La qualité de crédit des entreprises françaises continuera de se dégrader au cours des 18 prochains mois malgré la sortie du confinement, souligne Moody's Investors Service dans une nouvelle étude. Près de la moitié des notations des entreprises françaises étaient, au 31 mai 2020, sous perspective négative ou placées sous surveillance, ce qui augmente les probabilités de dégradations cette année et en 2021, explique l'agence de notation.

Les entreprises notées B ou opérant dans le secteur des services, de la vente non alimentaire ou de l'automobile sont les plus vulnérables.

" Malgré le soutien du gouvernement, beaucoup d'entreprises françaises ont souffert des restrictions. Elles émergent du confinement avec une dette accrue et sont maintenant confrontées à une baisse de la demande et des pressions sur les prix ", explique Vincent Gusdorf, Vice President - Senior Credit Officer chez Moody's.

Selon l'agence, les défauts de paiement des sociétés présentes sur le marché de la dette à haut rendement (" High yield ") vont augmenter.

Les dispositifs de soutien gouvernementaux, comme les prêts garantis, permettront de limiter cette hausse mais les entreprises ayant des modèles opérationnels défaillants auront du mal à trouver de nouveaux financements.

Les distributeurs de produits alimentaires ou pharmaceutiques seront moins impactés par la pandémie en raison de la nature non discrétionnaire de leurs ventes et de l'augmentation temporaire des achats par anticipation. Les acteurs avec de larges parts de marché et des activités diversifiées seront également plus résilients, conclut Moody's.

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5027.99 +2.41%
34.19 +2.86%
14.212 +3.69%
76.18 +5.72%
1.17355 -0.03%

Les Risques en Bourse

Fermer