Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La communication financière des entreprises très sensible aux périodes de stress

Newsmanagers23/02/2012 à 15:00
(NEWSManagers.com) - Les sociétés du CAC 40 ne distillent pas tout à fait les mêmes informations en période de stress et en période normale. C'est l'un des enseignements que souligne une étude de PwC sur les informations prospectives communiquées par les sociétés du CAC depuis 2007, c'est-à-dire avant, pendant et après la crise économique et financière de 2008.

Au cours de la période allant de 2007 au troisième trimestre 2011, les sociétés du CAC 40 ont publié dans leurs communiqués de presse d'annonce des résultats une moyenne de 5 indicateurs prospectifs, financiers et extra-financiers. Les indicateurs les plus fréquemment mentionnés portent sur la rentabilité (abordée par 74% des sociétés - hors financières) et sur l'activité (61% de ces mêmes sociétés). Mais il est intéressant de noter que certains groupes choisissent de ne communiquer sur aucun de ces deux critères, notamment en période de crise: c'est le cas de 12 entreprises en 2008, versus 6 en 2009 et 4 en 2010.

En moyenne, entre 2007 et 2011, près de deux sociétés du CAC 40 (hors financières) sur trois ont communiqué des prévisions sur les indicateurs financiers d'activité ? ventes, chiffre d'affaires, croissance organique.... Cependant, elles sont moins nombreuses à y recourir en période de crise ? 17 sociétés en 2008 contre 22 en 2007. Cette tendance est particulièrement marquée dans les groupes de biens de consommation, qui n'étaient plus que 2 à communiquer ces indicateurs en 2008, contre 6 l'année précédente. Et depuis 2009, ces prévisions sont beaucoup moins précises ? 19% d'entre elles sont formulées par rapport à un seuil quantifié en 2009, contre 42% en 2008 et même 54% en 2007.

Dans la sphère extra-financière, le prévisionnel reste encore très minoritaire. Si 40% des sociétés du CAC 40 ont communiqué sur leur capital humain, et 45% sur l'environnement lors de leur " investor day" en 2011, elles le font majoritairement de manière rétrospective. Entre 2007 et 2011, seules 1 à 5 sociétés ont communiqué des prévisions sur des indicateurs sociaux (évolution d'effectifs, formation etc.) et de 0 à 3 sur des indicateurs environnementaux (empreinte écologique, part des énergies renouvelables dans la production...).

Certaines des tendances observées sur la période étudiée pourraient se reproduire à l'occasion des prévisions 2012, estime PwC qui ajoute que le contexte n'est cependant pas tout à fait le même et pourrait donc conduire à d'autres évolutions. Par exemple, une communication renforcée sur les risques, des indicateurs prospectifs plus fréquents sur l'accès au financement et son coût, et l'émergence de nouveaux indicateurs extra-financiers, visant à souligner la capacité de l'entreprise à créer durablement de la valeur.

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.904 +1.57%
1.549 +0.01%
2113.8 +0.72%
22516.83 0.00%
52.48 +3.31%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.