1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La Commission rejette les menaces italiennes dans le débat sur les migrants
Reuters24/08/2018 à 12:40

    BRUXELLES, 24 août (Reuters) - La Commission européenne,
mise en demeure par l'Italie de trouver un accord sur la
répartition des migrants, a déclaré vendredi que les menaces et
les propos non constructifs n'avaient aucune utilité dans le
débat.
    Luigi Di Maio, vice-président du Conseil italien et
dirigeant du Mouvement 5 Etoiles, a donné jusqu'à vendredi à
Bruxelles pour trouver un accord sur les 150 migrants bloqués
depuis lundi soir à bord d'un navire de la garde-côte italienne
dans le port de Catane, en Sicile.
    A défaut, a-t-il ajouté, il proposera de suspendre la
contribution italienne au budget de l'UE à compter de l'année
prochaine.  
    "Trouver une solution pour les gens à bord est notre
principale priorité, c'est ce sur quoi nous nous focalisons et
c'est ce sur quoi nous pensons que chacun devrait se focaliser",
a répondu Alexander Winterstein, porte-parole de la Commission,
lors d'un point de presse.
    "Ne nous lançons pas dans des accusations mutuelles. Nous
croyons aussi que les déclarations non constructives, a fortiori
les menaces, ne sont pas utiles et qu'elles ne nous
rapprocheront pas d'une solution", a-t-il poursuivi. "L'Union
européenne est une communauté de règles, et elle fonctionne sur
la base des règles, pas des menaces."

 (Philip Blenkinsop et Robert-Jan Bartunek    
Henri-Pierre André pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

9.702 +3.52%
4875.93 +1.70%
1.137 0.00%
13.57 +0.93%
57.1 +1.73%

Les Risques en Bourse

Fermer