Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

APPLE

165.7200USD
-4.10% 
valeur indicative 134.5945 EUR
Ouverture théorique 0.0000

US0378331005 AAPL

NASDAQ données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    170.4500

  • clôture veille

    172.8000

  • + haut

    171.2184

  • + bas

    165.4300

  • volume

    64 360 149

  • valorisation

    840 865 MUSD

  • capital échangé

    1.27%

  • dernier échange

    20.04.18 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter APPLE à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter APPLE à mes listes

    Fermer

La Cnil appelle à ne pas se tromper de cible sur le chiffrement

Reuters22/08/2016 à 17:00
    PARIS, 22 août (Reuters) - La présidente de la commission 
nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) appelle le 
gouvernement, dans une tribune publiée lundi par Le Monde, à ne 
pas se tromper de cible dans la lutte anti-terroriste en 
s'attaquant au chiffrement des données.  
    La France a annoncé mi-août son intention de porter avec 
l'Allemagne une initiative européenne, puis internationale, sur 
le chiffrement des communications, accusé par ses détracteurs 
d'entraver la lutte contre le terrorisme  .  
    La question des données cryptées, ravivée après chaque 
attentat, sera au coeur de la rencontre prévue mardi à Paris 
entre le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et 
son homologue Thomas de Maizière.  
    Dans leur collimateur, les services de messagerie 
électronique chiffrée, comme l'application Telegram utilisée par 
des membres de l'Etat islamique et un des tueurs du père Jacques 
Hamel à Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime). 
    "L'idée peut paraître séduisante", estime Isabelle 
Falque-Pierrotin, présidente de la Cnil, qui co-signe cette 
tribune. "Il n'est pas question de nier qu'un chiffrement 
robuste peut compliquer le travail des enquêteurs, surtout 
lorsqu'il s'opère de bout en bout." 
    "Néanmoins, c'est sans compter l'importance de la 
cryptographie pour notre sécurité en ligne", ajoute-t-elle. 
"Chaque jour, le chiffrement protège des milliards d'individus 
contre des cybermenaces qui se font toujours plus redoutables." 
    "C'est grâce au chiffrement que nous pouvons effectuer un 
virement bancaire en toute sécurité", poursuit-elle. "C'est 
grâce au chiffrement que nous pouvons stocker nos données de 
santé dans un dossier médical partagé (DMP) en ligne. C'est 
également grâce à cet outil que les investigations sur les 
'Panama Papers' ont été possibles."  
     Le débat sur l'accès aux données cryptées des smartphones 
n'est pas nouveau. L'an dernier, quatre responsables européens 
et américains de la lutte contre la criminalité et le terrorisme 
s'étaient élevés contre les mesures de chiffrement des données 
par Apple  AAPL.O  et Google  GOOGL.O , estimant qu'elles 
compliquaient la protection de la population contre les crimes.  
  
     "La tentation peut être forte de privilégier notre désir de 
sécurité au détriment de notre économie et des autres fondements 
qui ont fait et font de la France un pays à l'avant-poste des 
libertés : le respect des droits fondamentaux et de notre État 
de droit", souligne la présidente de la Cnil.    
    "Plutôt qu'un empilement de mesures, prises dans l'urgence 
et sous le coup de l'émotion, l'ampleur de ces transformations 
devrait nous imposer une réflexion globale et collective", 
ajoute-t-elle.  
 
 (Marine Pennetier, édité par Emmanuel Jarry) 
 

Valeurs associées

-4.10%
-1.11%

Mes listes

valeur

dernier

var.

104.7 +1.01%
5412.83 +0.39%
2.41 -1.23%
4.882 +2.41%
11.05 +3.27%
20.78 +1.02%
7.54 0.00%
45.595 +0.73%
55.16 +0.15%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.