Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La CJUE devrait désavouer les pays de l'Est sur les réfugiés

Reuters06/09/2017 à 06:13
    par Gabriela Baczynska 
    BRUXELLES, 6 septembre (Reuters) - La Cour de justice de 
l'Union européenne (CJUE) devrait rejeter mercredi un recours 
déposé par la Hongrie et la Slovaquie, avec le soutien de la 
Pologne, pour ne pas appliquer le plan de répartition 
obligatoire des réfugiés à travers l'UE. 
    La cour de Luxembourg rendra son arrêt vers 07h30 GMT. Fin 
juillet, l'avocat général de la CJUE, Yves Bot, dont l'avis 
n'est pas contraignant mais généralement suivi par le tribunal, 
a rejeté les arguments présentés par Bratislava et Budapest. 
    La question divise le bloc européen depuis plus de deux ans 
et les hauts responsables de l'UE espèrent que la décision de la 
CJUE permettra de clore le sujet et de reprendre les discussions 
sur la politique d'asile en Europe.  
    Les gouvernements du groupe de Visegrad (Pologne, Hongrie, 
République tchèque, Slovaquie) sont fermement opposés au plan de 
relocalisation des migrants et réfugiés dans l'UE, adopté lors 
de la crise migratoire de 2015.  
    Ils jugent que ce plan, destiné à soulager les pays de 
"première entrée" comme l'Italie et la Grèce, rogne leur 
souveraineté et met en danger l'homogénéité culturelle de leurs 
sociétés.  
    Ils font valoir que le bloc devrait avant tout renforcer le 
contrôle de ses frontières extérieures pour réduire 
l'immigration illégale.  
    Depuis 2014, l'UE a accueilli plus de 1,7 million de 
migrants et réfugiés en provenance du Moyen-Orient et d'Afrique. 
Mais après l'afflux massif de 2015, le nombre d'arrivées a 
baissé régulièrement.  
    La Commission européenne a précisé en juillet qu'environ 
24.700 personnes avaient été transférées hors d'Italie et de 
Grèce en vertu de son plan de relocalisation, au lieu des 
160.000 prévues. 
    La Hongrie et la Pologne n'ont pas accueilli un seul 
réfugié, la Slovaquie et la République tchèque en ont reçu 
chacune une dizaine.  
    A Bratislava, on se prépare au rejet de ce recours. 
    "Nous réagirons en disant clairement que nous respecterons 
le verdict de la Cour. Nous dirons aussi que nous pensons 
toujours que ce n'est pas le bon moyen de résoudre le problème 
mais nous dirons que nous appliquerons la relocalisation", a 
déclaré un haut diplomate slovaque. 
 
 (Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

19.5 +19.63%
37.78 +0.64%
5438.49 +0.47%
13.635 +0.11%
0.5 0.00%
189.7 -0.32%
1.96 -1.01%
1.203 -11.02%
51.57 +0.82%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.