Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La chute du pétrole ébranle les investisseurs
AOF21/04/2020 à 17:48

(AOF) - Les marchés actions européens sont repartis à la baisse, pénalisés par la chute du pétrole et les perspectives dégradées de plusieurs entreprises de premier plan. Le CAC 40 a cédé 3,77% à 4 357,46 points tandis que l'Euro Stoxx 50 a abandonné 3,98% à 2 793,74 points. A Wall Street aussi la morosité l'emporte. Vers 17h30, le Dow Jones recule de 2,6% et le Nasdaq, de 3,8%. Sans surprise, les actions européennes ont plongé dans le rouge dès l'ouverture tant le choc traversé par le marché pétrolier est brutal.

Voir les producteurs américains contraints de payer pour se débarrasser de leur pétrole, était inimaginable il y a encore 48 heures.

Même si cet évènement s'explique par des facteurs techniques, il illustre la vertigineuse chute de la demande mondiale et l'extrême fragilité du secteur pétrolier américain.

A cet égard, la crise, largement attisée par une Arabie saoudite agacée par la stratégie productiviste américaine, pourrait s'achever par la victoire du Royaume.

Si un baril à moins de 20 dollars n'est bon pour aucun producteur, il devrait précipiter une grande partie des exploitants américains de pétrole de schiste en faillite. Conscient de l'impact sur l'emploi et sur son image, Donald Trump vient d'ailleurs d'exiger cet après-midi auprès de son administration un vaste de plan de sauvetage de l'industrie nationale.

Pendant que le pétrole frôle l'abîme, les multinationales spécialisées dans des secteurs aussi variés que la grande consommation, l'automobile ou l'informatique se préparent à des jours sombres. Aujourd'hui, Coca-Cola et Danone ont annoncé s'attendre à un deuxième trimestre très difficile, tout comme Peugeot ou IBM.

Dans ce contexte, le rebond, pourtant aussi spectaculaire qu'inattendu de la confiance des investisseurs allemands en avril (indice Zew à 28,2 après -49,5 en mars et un consensus de -42,3) a été ignoré. Une hirondelle ne fait pas le printemps et, en ces temps tourmentés, la première économie européenne non plus.

A la Bourse de Paris, Safran et Airbus, dont l'activité est particulièrement corrélée à la conjoncture, ont chuté de 8,6% et 6,6%. Vinci a perdu 7,6%.

Contre la tendance, Peugeot a gagné 0,26%,  soit l'unique hausse du CAC 40. Les investisseurs se sont positionné sur un titre qui accuse un repli de 44% depuis le début de l'année et qui est jugé par certains comme l'un des mieux placés pour profiter à terme de la reprise du marché automobile mondial.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer