Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

TOTAL

54.48EUR
-0.04% 
Ouverture théorique 54.48
indice de référence CAC 40

FR0000120271 FP

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    54.18

  • clôture veille

    54.50

  • + haut

    54.95

  • + bas

    54.17

  • volume

    10 371 317

  • valorisation

    144 836 MEUR

  • capital échangé

    0.39%

  • dernier échange

    18.05.18 / 17:36:59

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    51.22

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    57.74

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter TOTAL à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter TOTAL à mes listes

    Fermer

La chute du baril ne menace pas les projets africains de Total

Reuters03/02/2015 à 23:46

PARIS, 3 février (Reuters) - Les grands projets de pétrole et de gaz de Total TOTF.PA en Afrique ne seront pas interrompus par la brutale baisse des prix du brut et aideront la compagnie à atteindre ses objectifs de production moyen terme, a déclaré mardi un dirigeant du groupe. Total compte sur une série de projets africains, parmi lesquels Egina au Nigeria, Kaombo en Angola et Moho dans la République du Congo, pour porter sa production à 2,8 millions de barils équivalent pétrole par jour en 2017. Ces projets en eau profonde, une spécialité du groupe français, font appel à des technologies coûteuses. "Ces projets sont engagés et on ne va certainement pas les arrêter, ce qui veut dire qu'il y a des milliers d'emplois qui seront préservés et qui continueront leur activité, ces projets devant déboucher à l'horizon 2017-2018", a déclaré Guy Maurice, directeur Afrique Exploration-Production de Total, à des journalistes en marge d'une conférence. "Les grands projets sont tous dans le pipeline aujourd'hui. Cela va nous permettre d'assurer les prévisions de production telles qu'on les a annoncées aux horizons 2017-2018", a-t-il ajouté. Guy Maurice a indiqué que la baisse récente des cours - le prix du Brent a chuté de plus de moitié depuis juin dernier - conduira toutefois le groupe à engager une revue de certains projets en Afrique, pays par pays, mais qu'aucun projet majeur ne se trouvait encore à un stade réclamant une décision finale d'investissement. "Pour l'instant, ce qui pourrait venir demain, 2025 ou autre (...) c'est encore à l'étude, c'est très en amont, nous ne sommes pas encore dans la phase ou nous allons arbitrer pour dire je fais, je ne fais pas", a-t-il poursuivi. Guy Maurice a également déclaré que Total travaillerait avec ses partenaires - sous-traitants et pays producteurs - pour contribuer à faire baisser le coût des projets, comme sur le projet Kaombo en Angola, lancé après un réduction de quatre milliards de dollars de la facture. "La moitié est venue de nous-même, on a changé nos demandes, un quart est venu de nos fournisseurs et un quart de l'Etat angolais qui a accepté un peu moins de 'local content'", a-t-il expliqué, faisant référence à la demande croissante des pays producteurs quant à l'utilisation de fournisseurs locaux, souvent plus chers, et d'une main d'oeuvre moins aguerrie, pour travailler sur des projets pétroliers. (Michel Rose, Gilles Guillaume pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Valeurs associées

-0.04%

Mes listes

valeur

dernier

var.

100.365 0.00%
14.2 +1.07%
-0.326 0.00%
2.974 -0.01%
69.52 -0.60%
2.33 -2.10%
99.31 -1.90%
1.288 -0.23%
33.62 +0.06%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.