1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Chine, le Brexit et les résultats font reculer l'Europe
Reuters18/10/2019 à 18:35

LES BOURSES EUROPÉENNES TERMINENT EN BAISSE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse vendredi, les craintes liées au ralentissement économique chinois, au Brexit et à des résultats d'entreprises décevants ayant dissuadé la prise de risque.

À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 0,65% à 5.636,25 points. Le Footsie britannique a cédé 0,44% et le Dax allemand a perdu 0,17%.

L'indice EuroStoxx 50 a reculé de 0,26%, le FTSEurofirst 300 de 0,29% et le Stoxx 600 de 0,32%.

Sur l'ensemble de la semaine, le Stoxx 600 a grappillé 0,08% et le CAC 40 a perdu 0,52%.

Le climat général a été alourdi par le ralentissement de la croissance économique en Chine au troisième trimestre, tombée à un plus de bas de près de 30 ans, dans le contexte du conflit commercial avec les Etats-Unis qui pèse de plus en plus sur la deuxième économie du monde. "Même si la production industrielle et les ventes au détail ont augmenté en Chine, les investisseurs ont été très déçus par le PIB de 6,0% (...)," a déclaré Pierre Veyret chez ActivTrades, qui évoque également des prises de bénéfice.

Les inquiétudes sur le Brexit sont restées au premier plan au lendemain de l'accord entre Londres et Bruxelles. Il doit maintenant être ratifié par la Chambre des communes lors d'une séance extraordinaire samedi.

"Cet accord a encore de grandes chances d'être retoqué par le Parlement britannique. On peut tout à fait envisager une rébellion parlementaire qui obligerait le gouvernement à demander un nouveau délai à l'Union européenne (...) La saga du Brexit est loin d'être terminée", a commenté Saxo Banque.

VALEURS

Autre facteur négatif pour la tendance: les résultats d'entreprises. Plusieurs grands noms européens ont lancé des avertissements sur leur résultats à commencer par Renault, qui a fini en queue de peloton du Stoxx 600 (-11,48%). Le constructeur français a annoncé que ses ventes annuelles allaient se contracter et que sa marge serait plus basse que prévu dans l'automobile en raison de difficultés sur certains marchés dans un contexte général défavorable pour le secteur.

Dans son sillage, l'indice Stoxx de l'automobile a perdu 1,71%, la plus forte baisse sectorielle en Europe.

Le géant français de l'agroalimentaire Danone a lâché 8,42% après des résultats trimestriels inférieurs aux attentes et une révision des prévisions de croissance du chiffre d'affaires pour 2019.

Thales a souffert aussi (-5,44%) après avoir abaissé son objectif de croissance organique 2019 et Fnac Darty a chuté de 14,02% au lendemain de la publication de résultats trimestriels inférieurs aux attentes des analystes.

A WALL STREET

Les trois indices de New York étaient orientés à la baisse à l'heure de la clôture européenne: l'indice Dow Jones perdait 0,45%, le Standard & Poor's 500 reculait de 0,40% et le Nasdaq Composite de 0,67%.

En Bourse, Coca-Cola et Schlumberger gagnaient respectivement 2,81% et 1,99% après des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Plus forte baisse du Dow Jones, Johnson & Johnson reculait de 4,57% après avoir annoncé le rappel d'un lot de talc pour bébé aux Etats-Unis après la découverte par la Food and Drug Administration de traces d'amiante dans une bouteille achetée en ligne.

CHANGES

L'indice dollar est en baisse face à un panier de devises de référence dont l'euro qui remonte à 1,115 dollar,.

La livre sterling se stabilise contre le dollar, non loin du plus haut de cinq mois touché jeudi, à 1,2988, après le nouvel accord sur le Brexit.

Les analystes de BNP Paribas s'attendent à ce que la livre grimpe à 1,33 dollar si l'accord est approuvé samedi au Parlement britannique. En cas de rejet, elle pourrait perdre les gains des derniers jours. La livre a gagné 2% depuis le début de semaine et sur le mois, elle a pris environ 5%.

TAUX

Sur le marché obligataire, le rendement du Bund à 10 ans a fini en légère hausse, à -0,385%. Son équivalent américain recule à 1,74%, après un pic la veille à 1,799%.

PÉTROLE

Les cours pétroliers repartent à la baisse, pénalisés par les inquiétudes sur la croissance économique en Chine, le plus important pays importateur de brut.

Le Brent de mer du Nord perd 0,47% à 59,63 dollars et le brut léger américain (WTI) recule sous 54 dollars.

(Édité par)

Valeurs associées

FTSE Indices -0.19%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer