Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Chine et la Russie signent un énorme accord sur le gaz

Reuters21/05/2014 à 18:56

CHINE ET RUSSIE CONCLUENT UN ACCORD SUR LA FOURNITURE DE GAZ

par Alexei Anishchuk

SHANGHAI (Reuters) - La Chine et la Russie ont signé mercredi un énorme accord de fourniture de gaz qui offre au premier consommateur mondial d'énergie une précieuse source d'approvisionnement et à Moscou un débouché bienvenu à un moment de tension avec ses traditionnels clients européens.

L'accord, fruit de plus de dix ans de négociations, prévoit l'exportation vers la Chine de 38 milliards de mètres cubes de gaz russe par an pendant trois décennies, pour un montant total estimé à plus de 400 milliards de dollars (293 milliards d'euros).

Le président russe, Vladimir Poutine, et son homologue chinois, Xi Jinping, ont applaudi en assistant à la signature, à Shanghai, de l'accord entre Gazprom et China National Petroleum Corp (CNPC).

L'accord est un triomphe personnel pour Vladimir Poutine, qui courtise de nouveaux partenaires en Asie au moment où l'Europe tente de réduire sa dépendance au gaz russe pour conserver sa crédibilité dans le bras de fer qui l'oppose à Moscou au sujet du conflit ukrainien.

"C'est le plus gros contrat dans l'histoire du secteur du gaz dans l'ancienne Union soviétique", s'est réjoui Vladimir Poutine.

"Nos amis chinois sont de redoutables négociateurs", a-t-il ajouté avant de parler de "compromis satisfaisant pour les deux parties".

L'impact commercial de l'accord dépend du prix que paiera la Chine pour le gaz russe, qui n'a pas été précisé.

On estime dans les milieux industriels que la Chine pourrait avoir accepté de payer autour de 350 dollars pour mille mètres cubes, soit moins que le prix moyen de 380 dollars payé par les pays d'Europe occidentale.

Une autre inconnue concerne l'acceptation ou non par la Chine du versement d'une avance pour financer les coûteux travaux d'infrastructure qui seront nécessaires.

LA CHINE EN POSITION DE FORCE

Selon le directeur général de Gazprom, Alexeï Miller, cette question n'est pas résolue.

Vladimir Poutine n'en a pas moins déclaré que la Chine avait accepté de payer 20 milliards de dollars pour financer une partie des travaux nécessaires à l'acheminement du gaz russe.

La Russie prévoit d'investir 55 milliards de dollars pour l'exploration et la construction du gazoduc jusqu'à la frontière chinoise, CNPC se chargeant de construire la portion de gazoduc en territoire chinois, a-t-il ajouté.

Toujours selon le président russe, la Chine paiera le gaz à un prix similaire à celui pratiqué en Europe.

Pékin a eu la possibilité d'imposer ses vues dans la dernière ligne droite des négociations en raison de l'urgence pour Moscou de trouver de nouveaux débouchés, font valoir des sources au fait du dossier.

"Etant donné les sanctions qui pourraient potentiellement frapper la Russie, je ne pense pas que Gazprom soit en position d'imposer un prix élevé pour son gaz", a estimé Gordon Kwan, responsable de la recherche sur le marché du pétrole en Asie pour le courtier japonais Nomura.

Le gaz sera acheminé via un nouveau gazoduc reliant les champs sibériens aux principaux centres de consommation en Chine, le long des côtes.

La livraison du gaz russe doit commencer en 2018.

(Benoît Van Overstraeten et Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Joanny)

Mes listes

valeur

dernier

var.

4.642 -0.85%
DBT
2.665 +1.14%
67.52 +0.33%
84.22 +1.25%
1961.63 +0.06%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.