1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La Chine dément vouloir déployer des troupes en Afghanistan
Reuters30/08/2018 à 12:55

    PEKIN, 30 août (Reuters) - La Chine a démenti jeudi
envisager le déploiement de troupes en Afghanistan, au lendemain
de la publication d'un article évoquant la construction d'une
base militaire dans le corridor du Wakhan, qui relie les deux
pays dans l'extrême nord-est de l'Afghanistan. 
    Le journal hongkongais South China Morning Post, citant des
sources au sein de l'armée, a rapporté mercredi que Pékin
établissait un camp dans le corridor du Wakhan et pourrait y
envoyer des centaines d'hommes. L'article a été par la suite été
modifié pour préciser que la Chine aidait l'Afghanistan à mettre
sur pied une "brigade de montagne" mais qu'aucun personnel
militaire chinois se serait envoyé en territoire afghan.
    Interrogé à ce sujet, le porte-parole du ministère chinois
de la Défense, Wu Qian, a déclaré que la Chine et l'Afghanistan
poursuivaient une "coopération normale en matière de défense et
de sécurité". 
    "La Chine et la communauté internationale soutiennent les
efforts de l'Afghanistan contre le terrorisme", a-t-il ajouté en
soulignant que les articles évoquant le déploiement de forces
chinoises en Afghanistan "ne s'accordaient pas avec les faits".
    Ce n'est pas la première fois qu'on prête à Pékin la volonté
de s'implanter militairement en Afghanistan. La Chine s'inquiète
de voir l'insurrection islamiste afghane gagner le Xinjiang,
région abritant l'importante minorité musulmane ouïghoure. 
    L'an dernier, la Chine a inauguré sa première base militaire
à l'étranger, à Djibouti. 
    Elle dément vouloir construire d'autres bases à l'étranger
mais les Etats-Unis la soupçonnent d'en avoir l'intention,
mentionnant le Pakistan comme possible destination. 

 (Ben Blanchard
Jean-Stéphane Brosse pour le service français)
 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • loco93
    30 août13:27

    Il n y a que les Américains qui ont le droit de simplanter militairement en Afghanistan et ils le font depuis longtemps! et un peu partout dans le monde aussi... Matiéres premiéres oblige! ca choque moins ainsi

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer